«Patriote fiscal» ? Dany Boon accusé d'évasion fiscale par Mediapart

«Patriote fiscal» ? Dany Boon accusé d'évasion fiscale par Mediapart© CHARLES PLATIAU Source: Reuters
Dany Boon lors des César le 2 mars 2018.

Le journal en ligne met en doute le «patriotisme fiscal» de l'acteur et réalisateur Dany Boon. Il aurait multiplié les résidences fiscales à l’étranger ces dernières années et aurait pratiqué l’optimisation et l’évasion fiscales.

Il ne s'agirait pas d'une fraude fiscale mais les pratiques de Dany Boon relèvent plus d'un problème moral. Mediapart met en cause le 23 janvier le cinéaste qui «s’est construit ces dix dernières années l’image d’un patriote fiscal, démentant avec constance se prêter au jeu de l’optimisation et de l’évasion ou avoir un quelconque lien avec les paradis fiscaux». Une interview dans C à vous, en mars 2018 sur France 5, conforte cette image-là, Dany Boon confessant qu'il «voulait payer ses impôts en France» et ne pas succomber aux sirènes d'un montage financier au Luxembourg. Sauf que le journal en ligne révèle que Dany Boon aurait réclamé en 2016 que le droit fiscal français sur l’héritage ne s’applique pas à son patrimoine. Selon Mediapart, l'acteur aurait également multiplié les résidences fiscales à l’étranger ces dernières années dans des pays où, parfois, la fiscalité est plus douce. Il aurait enfin massivement investi dans des hedge funds [fonds spéculatifs] domiciliés dans les pires paradis fiscaux de la planète, comme les îles Caïmans.

Mediapart a diffusé sur son site une enquête vidéo pour expliquer leur démarche et leurs investigations. Pour le média, Dany Boon a donc par exemple enchaîné les résidences fiscales à l'étranger. Ils ont notamment obtenue copie d'un courrier des avocats de Dany Boon, lui conseillant de passer plus de temps au Royaume-uni afin de réduire ses impôts en France.

Dany Boon, contacté par l'AFP via son avocate, n'a pas souhaité faire de commentaires dans l'immédiat. 

Il reste à ce jour le réalisateur ayant réalisé le plus gros succès en France pour un film hexagonal avec Bienvenue chez les Ch'tis (20,5 millions d'entrées).

Lire aussi : Libre circulation des capitaux : Carlos Ghosn, spécialiste de l'optimisation fiscale en Europe ?

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»