«Un toit pour Griveaux» : des dons en ligne pour aider Benjamin Griveaux à acheter à Paris

«Un toit pour Griveaux» : des dons en ligne pour aider Benjamin Griveaux à acheter à Paris© Christophe Ena Source: Reuters
Le porte-parole du gouvernement, Benjamin Griveaux, tient une conférence de presse à Paris, le 9 janvier 2019.

Après avoir confié être toujours locataire en raison de la cherté des logements parisiens, Benjamin Griveaux va-t-il devenir propriétaire dans la capitale ? C’est ce que souhaitent, avec ironie, des internautes qui ont décidé de se mobiliser.

«Pour que Benjamin Griveaux soit enfin propriétaire», «Un toit pour Grivaux» : les cagnottes pour permettre au porte-parole du gouvernement de devenir propriétaire se multiplient ces derniers jours sur Leetchi, la plateforme de collecte de dons. Ces initiatives, un brin sarcastiques, ont vu le jour après que l’intéressé a fait état de son impossibilité d’acquérir un appartement dans la capitale en raison du prix élevé du mètre carré.

«Je suis locataire. Je ne suis pas propriétaire à Paris parce que le prix du mètre carré est trop cher. Moi je n’ai pas hérité, je n’ai pas d’argent caché. Donc je suis locataire à Paris», avait-il expliqué dans une interview accordée au média Brut, le 16 janvier. «Je n’ai pas de voiture, je ne m’habille pas dans des costumes très chers – je peux vous donner de super adresses pas loin d’ici –, voilà, c’est comme ça», avait-il par ailleurs insisté dans ce qui se voulait une réponse aux critiques des Gilets jaunes, certains ayant lancé une pétition qui demande, entre autres, la baisse du salaire des élus. Pour l’heure, le montant de la cagnotte ayant récolté le plus de dons culmine ce jour à… 20 euros.

Face aux critiques suscitées par ses propos, le ministre s’est défendu le 18 janvier sur France Bleu Paris de verser dans le misérabilisme : «Je gagne très bien ma vie et je ne me plaindrai jamais», a-t-il affirmé avant de poursuivre : «Reprenez l'interview en entier, on prend à chaque fois une phrase et puis on cloue quelqu'un au pilori.»

Selon sa déclaration de patrimoine transmise à la Haute autorité pour la transparence de la vie publique en décembre 2017, Benjamin Griveaux dispose de 375 000 euros de biens immobiliers. Selon BFMTV, il détient en nue-propriété des parts dans cinq biens pour une valeur totale de 135 000 euros ainsi que 50% d'une maison de 220 mètres carrés en Saône-et-Loire, des parts équivalent à 245 000 euros.

Lire aussi : Benjamin Griveaux apporte son soutien à L'Est Républicain... et tacle RT France

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter