Cumul des revenus : le Défenseur des droits Jacques Toubon épinglé par le Canard enchaîné

Cumul des revenus : le Défenseur des droits Jacques Toubon épinglé par le Canard enchaîné© Ludovic MARIN Source: AFP
Jacques Toubon à l'Elysée le 30 janvier 2018.

L'ancien garde des sceaux et actuel Défenseur des droits cumule plusieurs pensions issues de ses anciennes charges en plus de son salaire de 15 725 euros, selon le Canard enchaîné qui estime que ses revenus pourraient avoisiner 30 000 euros.

Dans le sillage de la polémique née autours des émoluments dévolus à Chantal Jouanno pour son poste à la tête de la Commission nationale du débat public, le Canard enchaîné, cite dans son édition du 16 janvier plusieurs cas de hauts fonctionnaires cumulant à la fois leur retraite et un salaire. 

Parmi ces «cumulards», le Défenseur des droits Jacques Toubon est présenté comme l'un des plus notables. Ce dernier toucherait en effet plusieurs pensions issues des différentes charges qu'il a eu à assumer au cours de sa carrière, en plus de la rémunération de 15 725 euros par mois pour sa mission actuelle. 

En tout l'hebdomadaire avance le chiffre de 30 000 euros mensuels de revenus versés à l'ancien ministre. 

44 ans au service de l'Etat

Interrogé sur RTL, le Défenseur des droits a fait part de son incompréhension devant la polémique naissante, expliquant travailler «à plein temps» sur sa mission et étant rémunéré «conformément aux règles». L'ancien garde des Sceaux a en effet précisé que ce salaire avait été «fixé en 2011 lorsque le Défenseur des droits a été créé».

Quant au chiffre avancé par Le Canard enchaîné pour quantifier ses divers revenus, le haut fonctionnaire ne l'a pas confirmé mais a admis percevoir des pensions issus de «44 ans au service de l'Etat», soit selon ses dires «une pension de fonctionnaire, une pension de parlementaire et une pension de conseiller de Paris pendant 25 ans».


Lire aussi : Chantal Jouanno annonce son retrait du «grand débat national» après la polémique sur son salaire

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»