Asselineau : «Le Tiers état, c’est les Gilets jaunes. L’aristocratie, c’est l’oligarchie financière»

Asselineau : «Le Tiers état, c’est les Gilets jaunes. L’aristocratie, c’est l’oligarchie financière»© RT France
François Asselineau.
Suivez RT France surTelegram

A la veille de l'ouverture du grand débat national d'Emmanuel Macron, le président de l'UPR, François Asselineau, a déploré la tentative du chef de l'Etat de «noyer le poisson» en évitant une série de questions, notamment liées à l'Union européenne.

François Asselineau, président de l'Union populaire républicaine (UPR), était l'invité du journal télévisé de RT France le 14 janvier. Il est notamment revenu sur la lettre d'Emmanuel Macron aux Français et sur le grand débat national, initiative présidentielle déjà controversée qui doit débuter le 15 janvier.

Lire aussi : Grand débat national : Macron tente de reconquérir le cœur des Français, et en même temps...

Le président de l'UPR a notamment estimé qu'Emmanuel Macron tentait de «noyer le poisson» en écartant une série de sujets fondamentaux : «Monsieur Macron pose des questions qui sont biaisées.» François Asselineau reproche notamment au président de la République de ne pas parler des effets de l'euro et conseille à ses concitoyens : «Je demande à tous les Français d’aller demander un référendum sur le Frexit.»

Livrant son analyse du mouvement des Gilets jaunes, François Asselineau a assimilé ces derniers au «Tiers état», ajoutant : «L’aristocratie aujourd'hui c’est l’oligarchie financière, c’est la haute administration, c’est les dirigeants des banques.»

Auteur: RT France

Lire aussi : «Le peuple peut débattre, Jupiter tranchera» : l’opposition charge Macron sur sa lettre aux Français

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix