Attentat de Strasbourg : une vidéo d'allégeance à Daesh retrouvée sur une clé USB de Chérif Chekatt

- Avec AFP

Attentat de Strasbourg : une vidéo d'allégeance à Daesh retrouvée sur une clé USB de Chérif Chekatt© Vincent Kessler Source: Reuters
Un cordon de sécurité est mis en place juste après l'attentat de Strasbourg du 11 décembre (Image d'illustration).

Selon une source judiciaire citée par l'AFP, les enquêteurs ont mis la main sur une clé USB appartenant à Chérif Chekatt. Celle-ci contient une vidéo dans laquelle il prête allégeance à Daesh.

Une vidéo d'allégeance au groupe Etat islamique (EI) a été retrouvée sur une clé USB appartenant à Chérif Chekatt, auteur de l'attentat du 11 décembre sur le marché de Noël de Strasbourg, selon une source judiciaire citée par l'AFP, confirmant ainsi une information de l'hebdomadaire Marianne. Cette clé USB a été découverte au cours de l'une des perquisitions entreprises dans la foulée de l'attentat. Cette revendication, dans laquelle le groupe EI présentait Chérif Chekatt comme un de ses «soldats», avait été qualifiée d'«opportuniste» par le ministre de l'Intérieur Christophe Castaner et plusieurs analystes. 

Chérif Chekatt avait attaqué des passants dans le centre historique de Strasbourg, armé d'un vieux revolver et d'un couteau, avant de parvenir à s'enfuir. Des témoins l'ont entendu crier «Allah Akbar». Après deux jours de chasse à l'homme, il a été tué par des policiers le 13 décembre dans une rue du quartier du Neudorf, au sud du centre-ville, là-même où les forces de l'ordre avaient perdu sa trace.

Délinquant de droit commun, condamné à 27 reprises et suivi par les autorités en raison de sa radicalisation islamiste, ce Strasbourgeois de 29 ans avait échappé le matin de l'attaque à un coup de filet dans une affaire de vol à main armée et de tentative d'homicide «avec sa bande de malfrats», selon une source proche du dossier.

Un homme de 37 ans, soupçonné d'avoir joué un rôle dans l'obtention par Chekatt de son revolver de la fin du XIXe siècle, a été mis en examen le 17 décembre et placé en détention provisoire. Un frère de Chérif Chekatt, également fiché S (pour Sûreté de l’État) en raison de sa radicalisation, avait rapidement fait l'objet d'un mandat de recherche du le parquet antiterroriste avant d'être interpellé en Algérie.

Lire aussi : Le père de Chérif Chekatt va demander le rapatriement du corps de son fils en Algérie

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»