La crèche de Béziers verra-t-elle l'Enfant Jésus ? La justice donne 48h à Ménard pour la retirer

La crèche de Béziers verra-t-elle l'Enfant Jésus ? La justice donne 48h à Ménard pour la retirer© Pascal Guyot Source: AFP
Robert Ménard le 9 mars 2018 à Béziers (image d’illustration).

Le compte à rebours est lancé : le maire de Béziers, Robert Ménard, a désormais 24h pour retirer la crèche de Noël qu'il a fait installer dans le hall de sa mairie. La justice administrative a donné raison à l'Etat pour la deuxième fois en deux ans.

Un tribunal administratif a jugé ce 13 novembre que l'Etat avait raison de demander au maire de Béziers, Robert Ménard, de retirer la crèche sise dans le hall sa mairie. «L’installation d’une telle crèche […] dans un emplacement public, n’est légalement possible que lorsqu’elle présente un caractère culturel, artistique ou festif», ont précisé les magistrats.

Ils ont en outre expliqué que l'édile pouvait décider d’installer cette crèche dans sa ville, mais pas dans l'enceinte de la mairie : «La mesure […] ne fait pas obstacle […] à la mise en place d’une crèche de Noël par la commune mais seulement à ce que cette crèche […] soit implantée dans l’enceinte de l’hôtel de ville»

La crèche déplacée sur le parvis de la mairie ?

Selon 20 Minutes, Robert Ménard dispose d'un délai de 48h depuis le 13 décembre pour obtempérer, sous peine de payer 2 000 euros d'amende par jour de retard. L'édile est coutumier du fait : depuis son élection en 2014, il installe une crèche chaque année à l'hôtel de ville. En décembre 2017, la justice avait déjà rendu la même décision. La crèche avait alors été déplacée, juste à côté, dans un bâtiment proche de la mairie.

La mairie de Béziers, comme l'année précédente, a réagi dans la foulée à la décision de justice et s'est émue de la «célérité de la justice» qui a rendu un «jugement expéditif». Elle a annoncé que la crèche serait déplacée, dès ce 14 décembre, sur... le parvis de la mairie.

Lire aussi : Robert Ménard, Charles Beigbeder et le SIEL manifestent pour défendre les symboles chrétiens

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»