Nouveau symbole ? Après les lycéens de Mantes-la-Jolie, les Gilets jaunes à genoux

Nouveau symbole ? Après les lycéens de Mantes-la-Jolie, les Gilets jaunes à genoux© Christian Hartmann Source: Reuters
Des Gilets jaunes à genoux sur les Champs-Elysées, le 8 décembre.

Dénonçant l'attitude des forces de l'ordre à Mantes-la-Jolie qui avaient forcé des dizaines de lycéens à s'agenouiller, les Gilets jaunes ont adopté la même posture devant certains CRS, en province et à Paris, lors de leur mobilisation ce 8 décembre.

Les images de Mantes-la-Jolie du 6 décembre ont choqué. Une arrestation filmée montrait des dizaines de lycéens agenouillés, les mains derrière la tête, entourés des forces de l'ordre. Le lendemain à Paris, des centaines d’étudiants s'étaient rassemblés sur la place de la République pour protester contre cette interpellation musclée à Mantes-la-Jolie.

Le 8 décembre, des Gilets jaunes ont suivi le pas. Ainsi, certains d'entre eux, pacifistes, se sont mis à genoux devant les forces de l’ordre sur les Champs-Elysées. «On les aime la police», déclare l'une des personnes agenouillées.

Des Gilets jaunes ont reproduit la scène dans plusieurs endroits de Paris.

Nouveau symbole ? Après les lycéens de Mantes-la-Jolie, les Gilets jaunes à genoux© Stephane Mahe Source: Reuters

France bleu et un militant de La France insoumise rapportent qu'à Clermont-Ferrand (Puy-de-Dôme), des dizaines de gilets jaunes clermontois ont eu la même attitude, pour soutenir les lycéens de Mantes-la-Jolie.

A Bordeaux également, les Gilets jaunes ont mis leurs genoux à terre, les mains derrière la tête.

A Marseille, les manifestants ont en outre clamé devant les forces de l'ordre : «La police avec nous.»

Dans plusieurs autres villes françaises la scène s'est répétée comme à Nantes ou à Toulouse.

Mais l'hommage aux lycéens des Yvelines a dépassé le cadre français. Les Gilets jaunes de Bruxelles se sont, eux aussi, agenouillés.

Nouveau symbole ? Après les lycéens de Mantes-la-Jolie, les Gilets jaunes à genoux© YVES HERMAN Source: Reuters

Lire aussi : Gilets jaunes : heurts violents dans plusieurs quartiers de Paris, à Toulouse et à Lyon (EN CONTINU)

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»