Francis Lalanne propose aux Gilets jaunes de les représenter aux européennes

Francis Lalanne propose aux Gilets jaunes de les représenter aux européennes © LOIC VENANCE Source: AFP
Le chanteur Francis Lalanne pendant le match de football opposant les Herbiers à Chambly, le 17 avril 2018 (image d'illustration).

Dans une lettre ouverte avec le co-secrétaire de l'Alliance écologiste indépendante Jean-Marc Governatori, le chanteur Francis Lalanne a proposé aux Gilets jaunes de représenter leur mouvement aux élections européennes de 2019.

Le chanteur Francis Lalanne compte s'impliquer à sa façon dans le mouvement des Gilets jaunes. Au nom du mouvement dont il est porte-parole, Alliance écologiste indépendante, l'artiste a proposé de créer une liste pour les élections européennes de 2019, en leur nom. Au micro de France bleu, Francis Lalanne explique vouloir «constituer une liste indépendante Gilets jaunes aux européennes et que 30 d'entre eux soient élus.». Avec un espoir : celui de «gagner les élections régionales, les législatives pour repeindre la France en jaune».

Dans une lettre ouverte co-signée par Jean-Marc Governatori, le co-secrétaire national du mouvement, dont Nice-matin s'est fait l'écho, ils suggèrent aux Gilets jaunes de «faire campagne et renforcer leurs propositions.» Avant de détailler, pêle-mêle, quelles pourraient être leurs revendications aux prochaines élections : «La gravité de la situation et la remise en cause de la politique de notre pays exigent que des propositions telles que la proportionnelle aux élections législatives, la reconnaissance juridique du vote blanc, un référendum d’initiative populaire accessible, la remise en place de l’ISF ou la taxe des GAFAM trouveront leur place.»

Ce n'est pas la première fois que Francis Lalanne s'implique dans la vie politique française. En 2017 déjà, le chanteur s'était présenté aux élections législatives, au nom d'un mouvement écocitoyen appelé «100%», dans l'Essonne face à Manuel Valls. Il n'avait alors comptabilisé que 1,08% des voix. Dix ans avant, il avait tenté sa chance pour la première fois à Strasbourg, aux élections législatives de 2007, pour le Mouvement écologiste indépendant. Il avait recueilli 3,51% des voix. 

Lire aussi : Déploiement sécuritaire du 8 décembre : désastre annoncé ?

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter