L'Arc de Triomphe saccagé en marge de la mobilisation des Gilets jaunes (IMAGES)

L'Arc de Triomphe saccagé en marge de la mobilisation des Gilets jaunes (IMAGES)© Stephane Mahe Source: Reuters
«Les Gilets jaunes triompheront» tagué sur l'Arc de Triomphe, le 1er décembre.
Suivez RT France surTelegram

Alors que les Gilets jaunes manifestaient pour le troisième samedi consécutif, ce 1er décembre, d'importants dégâts ont été constatés. L'Arc de Triomphe n'a pas été épargné. Des dégradations unanimement condamnées.

L'Arc de Triomphe est l'une des grandes victimes des débordements qui ont eu lieu en marge de la manifestation des Gilets jaunes ce 1er décembre à Paris. «Les Gilets jaunes triompheront» mais aussi «anarchiste» ou encore «Macron on veut ton cul» : les murs du monument ont été abondamment tagués. 

L'intérieur de l'édifice a également été touché. Des images publiées sur les réseaux sociaux montrent notamment une statue de Marianne détruite au niveau de l’œil mais aussi de nombreux éclats de verre.

La boutique du monument aurait été pillée. 

Le président du Centre des monuments nationaux, Philippe Bélaval, a lui aussi publié une vidéo sur Twitter montrant les images de l'intérieur de l'Arc de Triomphe en piteux état. 

«Des violences inadmissibles»

Le président de la République, lors de sa conférence de presse au G20, tenue de Buenos Aires, a fermement condamné ces dégradations : «Aucune cause ne justifie que les forces de l’ordre soient attaquées, que des commerces soient pillés, que des bâtiments publics ou privés soient incendiés, que des passants ou des journalistes soient menacés, que l’Arc de Triomphe soit ainsi souillé.»

Le Premier ministre Edouard Philippe s'est dit «choqué par la mise en cause de symboles de la France».

Le ministre de la Culture Franck Riester a dénoncé «des violences inadmissibles commises (...) contre notre patrimoine national».

Le ministre de l'Economie Bruno Le Maire a quant à lui condamné «sans appel la dégradation de l'Arc de Triomphe».

Lire aussi : Un reporter de RT France blessé en pleine manifestation des Gilets jaunes

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix