Médias: Les familles des terroristes condamnent les attentats

(REUTERS/ Jamal Saidi) Source: Reuters
(REUTERS/ Jamal Saidi)

La veuve de Chérif Kouachi, un des terroristes qui a lancé une attaque sur la rédaction du journal satirique Charlie Hebdo, a condamné les actions de son mari et a adressé ses condoléances aux familles des victimes, annonce Sky News.

Izzana Hamyd a été arrêtée après l’attentat perpétré contre la rédaction du journal satirique Charlie Hebdo à Paris par son mari et son beau-frère, Chérif et Saïd Kouachi. La femme a déclaré aux policiers qu’elle « éprouve de l’indignation par rapport au comportement de son époux et condamne ses actes ». La famille de l’autre terroriste, Amedy Coulibaly, a elle aussi fait une déclaration où elle condamnait la violence.

Izzana Hamyd a été placée en garde à vue pendant 72 heures et a dit aux policiers qu’elle « éprouve de l’indignation par rapport à l’acte de son époux et condamne la violence ». D’après son avocat, la réaction de sa cliente à l’attaque effectuée par son mari Chérif Kouachi et son beau-frère Saïd, a été identique à celle de toute la nation. Elle a été choquée. De plus, Izzana Hamid ne savait rien à propos de ce que son conjoint complotait, a poursuivi le défenseur de la veuve.

Les fleurs déposées sur place de l’attentat de Charlie Hebdo  (REUTERS/Pascal Rossignol) Source: Reuters
Les fleurs déposées sur place de l’attentat de Charlie Hebdo (REUTERS/Pascal Rossignol)

Rappelons, que le matin du 7 janvier Chérif et Saïd Kouachi ont fait irruption dans la rédaction du journal satirique Charlie Hebdo avant d’ouvrir le feu sur les personnes présentes. 12 personnes sont décédées : dix journalistes et deux policiers. Le 9 janvier les deux frères se sont barricadés dans une imprimerie de Dammartin-en-Goële avec un otage. Les extrémistes ont péri au cours de la fusillade qui a éclaté avec la police.

Au même moment, un autre terroriste a commis plusieurs attaques à Paris et dans sa banlieue. Le matin du 8 janvier, Amedy Coulibaly a tiré sur une policière et un agent de la voirie avec une arme automatique. La jeune femme est décédée, l’homme a été transporté à l’hôpital dans un état critique. Le 9 janvier, l’homme s’est engouffré dans un supermarché casher Porte de Vincennes, a ouvert le feu avec une Kalachnikov sur les gens qui étaient là et a pris des otages. Quatre personnes sont mortes et 15 otages ont pu être évacués par les forces spéciales dans un assaut où le terroriste a été éliminé.

Selon la police, Amedy Coulibaly est coupable de ces crimes. Sa famille, sa mère et ses sœurs, viennent eux-aussi de faire une déclaration. « Nous ne partageons pas du tout ces idées extrémistes. Nous espérons que les gens ne vont pas confondre ces actes odieux avec l’islam », ont-ils souligné.

Rappelons qu’à l’heure actuelle les services d’ordre en France vérifient l’authenticité d’une vidéo post mortem d'un homme qui ressemble à Amedy Coulibaly. Un jour plus tôt, la police française avait découvert la cache du terroriste dans laquelle elle a retrouvé des armes, des explosifs, de l’argent et des drapeaux de l’organisation terroriste « Etat Islamique ».

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales