La CGT-Douanes porte plainte contre des gilets jaunes ayant dénoncé des migrants aux gendarmes

La CGT-Douanes porte plainte contre des gilets jaunes ayant dénoncé des migrants aux gendarmes© JACQUES DEMARTHON / AFP Source: AFP
La CGT-Douanes porte plainte contre des gilets jaunes ayant dénoncé des migrants aux gendarmes (image d'illustration).

La CGT douane a annoncé déposer plainte après que, dans la Somme, des gilets jaunes ont dénoncé aux gendarmes des migrants cachés dans un camion. Le syndicat dénonce des injures et une incitation à la haine raciale envers les migrants.

Après que plusieurs gilets jaunes de Flixecourt, dans la Somme, ont dénoncé aux gendarmes des migrants cachés dans un camion, le syndicat CGT des agents de douanes a porté plainte, le 21 novembre, pour injures et diffamation envers les douaniers et incitation à la haine raciale envers les migrants.

Les gilets jaunes en question se sont félicités la veille d’avoir permis l’interpellation de migrants cachés dans la cuve d’un camion, se vantant d'avoir «fait mieux que la douane» et appelant à «l’inspection de tous les camions sur les barrages».

En effet, le 20 novembre, tandis que les gilets jaunes se relayaient depuis trois jours pour assurer le maintien permanent de deux barrages filtrants à Flixecourt, un chauffeur routier s'est arrêté pour prendre un café avec les manifestants tôt le matin. Ces derniers ont alors entendu des bruits à l’intérieur de la cuve du camion-citerne, réalisant qu’il s’agissait de migrants. Ils décident d’alerter les gendarmes. A leur arrivée, six migrants sont sortis du camion, avant d’être conduits à la gendarmerie. Selon France 3, une enquête a été ouverte contre eux pour déterminer les circonstances de leur arrivée sur le territoire.

«On a été bon les gars ! Mieux que la douane ! Je vais postuler avec CV et lettre de motivation», s'est félicité un manifestant dans un Facebook live relayé sur internet. Des réjouissances qui ont indigné la CGT des agents de douanes qui rappelle dans son communiqué que «l’article 60 du code des douanes leur permet de fouiller les moyens de transports en tant que vecteur de marchandises frauduleuses mais certainement pas pour faire de la traque aux migrants».

En plus de la plainte, le syndicat appelle également le directeur général des douanes à engager des poursuites contre ces manifestants.

Lire aussi : «Je l'enc...e le bon Dieu !» : altercation entre des «gilets jaunes» et des paroissiens (VIDEO)

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter