Législatives partielles à Evry : l'héritier de Manuel Valls nettement en tête au premier tour

Législatives partielles à Evry : l'héritier de Manuel Valls nettement en tête au premier tour© Albert Gea Source: AFP
Manuel Valls annonce sa candidature à la mairie de Barcelone, 25 septembre (image d'illustration).

Manuel Valls est parti à Barcelone pour entamer une nouvelle carrière politique, laissant un siège vide derrière lui à l'Assemblée. L'ex-Premier ministre se satisfait du bon score de son bras droit au premier tour de la législative partielle à Evry.

Au début du mois d'octobre, lorsque le député Manuel Valls a quitté sa circonscription d'Evry, dans l'Essonne pour briguer la mairie de Barcelone, en Espagne, il a laissé derrière lui un siège vacant.

Pour l'occuper, le remplaçant était tout trouvé : son ancien bras droit, Francis Chouat, ex-Parti socialiste. Avec 29,99% des voix, ce dernier est arrivé largement en tête du premier tour de l'élection législative partielle du 18 novembre. L'ancien soutien de Manuel Valls disputera le deuxième tour face à Farida Amrani (La France insoumise, 17,82%). Le candidat du Rassemblement national, Grégory Saillol est éliminé, avec 13,72% des suffrages.

La participation a par ailleurs été particulièrement faible : seuls 18,09% des inscrits se sont déplacés.

Sur Twitter, Manuel Valls s'est félicité de ce résultat et en a profité pour critiquer la France insoumise de Jean-Luc Mélenchon : «Les résultats donnent une avance claire à mon ami le maire d'Evry, Francis Chouat, qui s'est présenté comme indépendant et a atteint 30%, une position très favorable pour faire face dimanche prochain à la candidate du populisme de Mélenchon, avec seulement 17,8%.»

La candidate insoumise, Farida Amrani, s'était déjà opposée à Manuel Valls en 2017 lors des élections législatives qui avaient suivi la présidentielle. Le report des voix sera crucial lors du deuxième tour de cette nouvelle élection le 25 novembre et Francis Chouat semble en avoir bien conscience, puisque ce dernier a déclaré : «Nous terminons en tête sur cinq des six communes de la circonscription. Je suis heureux de ce résultat mais rien n’est fait.»

En juin 2017, Farida Amrani avait échoué à seulement 139 voix près. A l'issue du scrutin du 18 novembre, elle a déclaré : «J’affronterai au second tour Francis Chouat, le candidat de la Macronie. Je salue les résultats d’Eva Sas [Europe Ecologie Les Verts] et de Michel Nouaille [PCF]. Ce dernier appelle à voter pour ma candidature.»

Lire aussi : «Valls n’est plus qu’une ombre» : Amrani règle ses comptes avant les résultats du recours à Evry

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter