Le député Meyer Habib appelle ses administrés à voter pour son «ami» à la mairie de Jérusalem

Le député Meyer Habib appelle ses administrés à voter pour son «ami» à la mairie de Jérusalem© JACQUES DEMARTHON Source: AFP
Le député de la huitième circonscription des Français de l'étranger Meyer Habib.

Député français, Meyer Habib n'a pas hésité à prendre part à l'élection municipale de Jérusalem. Dans un courrier à l'en-tête de l'Assemblée nationale, il a demandé aux habitants de sa circonscription de voter pour son «ami», Moshé Léone.

Elu dans la huitième circonscription des Français de l'étranger – qui comprend huit pays, dont la Grèce, l'Italie ou la Turquie – le député franco-israélien Meyer Habib a pour habitude de concentrer son action sur les affaires qui concernent l'Etat hébreu, n'hésitant pas à soutenir publiquement la politique israélienne.

Le 12 novembre, l'élu UDI a franchi un nouveau cap, s'immisçant sans retenue dans le second tour de l'élection municipale à Jérusalem. Dans un courrier adressé aux habitants de sa circonscription, où l'en-tête de l'Assemblée nationale est bien visible et sa fonction de député français mise en avant, Meyer Habib les enjoint à «voter en conscience» pour le candidat qu'il soutient, son «ami» Moshé Léone.

«Si je ne connais pas Ofer Berkovitch, je connais bien en revanche Moshé Léone depuis plus de vingt ans. C'est un ami», explique ainsi le député français. «Par-delà ses qualités humaines évidentes, je peux aussi témoigner de son attachement sans faille à l'intégrité d'Eretz Israël, à l'indivisibilité de Jérusalem, aux valeurs du judaïsme ainsi que de sa forte implication sur les questions sociales», poursuit-il pour convaincre ses administrés. Et Meyer Habib d'insister sur le l'importance que revêt cette élection à ses yeux, puisqu'elle impactera selon lui «de manière déterminante le devenir de la capitale indivisible d'Israël et du peuple juif depuis 3 000 ans».

Un soutien sans équivoque qui s'est peut-être révélé essentiel. Selon les résultats publiés le 14 novembre, Moshé Léone, proche du parti Israël Beitenou du ministre de la Défense Avigdor Lieberman, a devancé son adversaire d'une courte tête, de 6 000 voix seulement, d'après le Times of Israel.

Lire aussi : «Gros porc sioniste» : le député Meyer Habib reçoit de la poudre suspecte sous pli (PHOTOS)

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter