«Mettre le bololo» : l'étrange expression d'Edouard Philippe enflamme Twitter

«Mettre le bololo» : l'étrange expression d'Edouard Philippe enflamme Twitter © Jewel SAMAD
Le Premier ministre français Edouard Philippe.

A trois jours de la mobilisation des gilets jaunes, le Premier ministre a mis en garde ceux qui souhaitaient bloquer les axes routiers en usant d'une expression peu commune, «mettre le bololo», très rapidement raillée sur Twitter.

Invité ce 14 novembre sur RTL, le Premier ministre a évoqué la prochaine mobilisation des gilets jaunes contre la hausse des prix du carburant. Interrogé sur la réaction des autorités face aux blocages d’axes routiers prévus, le locataire de Matignon a répondu sans ambages : «Je suis respectueux de la liberté de manifester. Mais la liberté de manifester en France, elle passe par des déclarations, par la prise de responsabilités de chacun. Celui qui se dit : "Ah bah tiens, je vais bloquer ici, ça va être formidable je vais mettre le bololo partout". Il sait que ce faisant, il va prendre un risque s'il ne respecte pas la loi.» Très vite, l’expression «bololo», vraisemblablement utilisée par le Premier ministre pour décrire une situation de désordre, a fait le tour des réseaux sociaux.

Le «bololo» d'Edouard Philippe enflamme Twitter 

De la sauce bolognaise à Pamela Anderson en passant par Vincent Boloré, les internautes ont rivalisé d’imagination pour ironiser sur l’expression utilisée par Edouard Philippe.

 
 

Un autre internaute a établi un parallèle avec l’étrange «Covfefe» twitté par le président américain Donald Trump en mai 2017

Comme le rapporte l'Obs, l'expression «bololo» est utilisée par les soldats français engagés dans des opérations extérieures (Opex), principalement en Afrique, pour exprimer le désordre, l'anarchie, probablement en référence à l'un des quartiers de N'Djamena, la capitale du Tchad. 

Lire aussi : «Ca peut partir en vrille» : le gouvernement s'alarme du mouvement des gilets jaunes le 17 novembre

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»