Croix arrachée, «A mon père» tagué : la tombe du maréchal Pétain vandalisée

Croix arrachée, «A mon père» tagué : la tombe du maréchal Pétain vandalisée © JEAN-SEBASTIEN EVRARD
La tombe du Maréchal Philippe Pétain située sur l'île-d'Yeu.
Suivez RT France surTelegram

La tombe de Pétain, située sur l'île d'Yeu, a été vandalisée durant la nuit du 10 au 11 novembre 2018 selon le parquet des Sables-d'Olonne. Quelques jours plus tôt, le chef de l’Etat avait suscité la polémique en lui rendant hommage.

Le parquet des Sables-d’Olonne a annoncé le 13 novembre que la sépulture du maréchal Pétain, sur l’île d’Yeu, avait été vandalisée. Selon Carine Halley, procureur des Sables-d’Olonne, les dégradations – une croix arrachée et un tag «A mon père» – auraient été commises dans la nuit du 10 au 11 novembre 2018.

Pour l’heure, l’enquête n’a pu établir de lien avec le récent hommage polémique du chef de l’Etat lors des commémorations du centenaire de la Première Guerre mondiale. Le 7 novembre, Emmanuel Macron avait qualifié le maréchal Pétain de «grand soldat» pour justifier la mention du chef du gouvernement de Vichy parmi les huit maréchaux honorés par l’état-major le 10 novembre aux Invalides. Cette remarque élogieuse à l'égard du haut responsable militaire n'avait pas manqué de provoquer une vague de réactions outrées et indignées, en provenance de diverses familles politiques.

«Il y a régulièrement des dégradations, qui peuvent prendre plusieurs types de formes, soit de la peinture, la croix souvent est cassée, soit des pots de fleurs ou des poubelles qui sont déversés», a fait savoir Carine Halley.

«Tout peut être interprété d'une manière ou d'une autre donc pour l'instant, il n'y pas trop d'éléments et pas trop de pistes à exploiter [dans l'enquête en cours]», a-t-elle précisé, ajoutant qu'il n'y avait «pas d'élément particulier qui nous orienterait vers un auteur».

Lire aussi : 11 novembre : pour ne pas froisser l'Allemagne, Macron refuserait une parade de l'armée française

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix