247 euros pour un Roissy-Paris : filmée, l'arnaque d'un taxi clandestin devient virale (VIDEO)

247 euros pour un Roissy-Paris : filmée, l'arnaque d'un taxi clandestin devient virale (VIDEO)© Compte Youtube @Charkrid Th.
247 euros pour une trentaine de kilomètres, la course est chère

La vidéo est devenue virale. En séjour à Paris, un couple de Thaïlandais a filmé l'escroquerie d'un chauffeur se présentant comme officiant pour une compagnie de VTC. Le taxi, en réalité clandestin, a multiplié les menaces pour racketter ses clients.

Une note salée. Un couple de touristes thaïlandais a filmé l'escroquerie d'un chauffeur clandestin à Paris. Celui-ci réclamait à ses client 247 euros pour une course entre l'aéroport Roissy-Charles-de-Gaulle et la capitale, d'une distance approximative de 30 kilomètres. Une course qui se règle en moyenne aux alentours de 50 à 60 euros.

Mise en ligne le 6 novembre, la vidéo totalisait plus de 70 000 vues au 10 novembre. Dans celle-ci, on voit notamment l'escroc se présenter comme un chauffeur de VTC (Voiture de transport avec chauffeur) de l'entreprise Chauffeur privé. Or, contactée par Le Parisien, après la diffusion de la vidéo, la compagnie a confirmé que ce chauffeur n’exerçait pas au sein de sa flotte.

Flairant l'arnaque, Charkrid Thanhachartyothin et sa compagne demandent à l'escroc de présenter sa licence de chauffeur de taxi et de se rendre au commissariat de police le plus proche. Agressif, le conducteur recourt alors aux menaces et verrouille les portes du véhicule pour percevoir son dû. Le couple accepte finalement de payer 200 euros, tentant de filmer la plaque d'immatriculation à l'arrière de l'auto. L'automobiliste ouvre alors le coffre pour empêcher la prise de vue.

Selon Le Parisien, le couple est rentré «choqué» en Thaïlande sans avoir eu le temps de déposer plainte.

Toutefois, les «Boers» (la police des taxis) ont ouvert une enquête contre le malandrin pour «exercice illégal de la profession de taxi», d'après les informations du Parisien.

Lire aussi : Nord : 1,7 millions d'euros de prestations sociales détournées par un réseau dirigé par des Roms

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter