Apologie du viol ? Un sondage de Fun radio soulève un tollé

Apologie du viol ? Un sondage de Fun radio soulève un tollé© CHARLES PLATIAU Source: Reuters
Marlène Schiappa a été indignée par la question posée par Fun radio
Suivez RT France surTelegram

Une émission de radio a demandé à ses auditeurs s’ils jugeaient «normal» qu’une femme «ne supporte pas» de subir, durant son sommeil, une relation sexuelle imposée par son «mec». La secrétaire d'Etat Marlène Schiappa est montée au créneau.

Le 23 octobre, Fun radio a provoqué une vague d'indignation. En cause : un sondage proposé aux auditeurs de l'émission Lovin Fun sur Twitter : «Charlotte ne supporte pas que son mec lui fasse l’amour la nuit quand elle dort. Vous trouvez cela normal ? On en parle ce soir à 22h avec Lovin Fun.»

Apologie du viol ? Un sondage de Fun radio soulève un tollé© Compte Twitter de Fun Radio

La question a rapidement créé la polémique. Beaucoup y ont vu une allusion au viol puisque, d'après ce que laisse entendre la question, Charlotte ne semble pas consentir à la relation sexuelle décrite par son amant. La secrétaire d'Etat chargée de l'Égalité entre les femmes et les hommes, Marlène Schiappa, a notamment réagi. Elle estime que Fun radio décrit ici une situation de «viol» dont la «définition juridique est la pénétration obtenue sous la menace, la contrainte ou la surprise».

«Ce serait bien de le dire à vos auditeurs et auditrices !», ajoute-t-elle en conseillant  à «Charlotte» de poser ses questions au planning familial, une association qui lutte notamment «contre toutes les formes de discriminations et violences faites à l’encontre des femmes».

Si au 25 octobre, Fun radio ne s'était toujours pas fendu d'un communiqué pour présenter ses excuses ou expliquer la démarche du sondage, la radio a tout de même répondu à Marlène Schiappa, expliquant avoir précisément évoqué le viol durant son émission : «Nous avons justement abordé ce sujet. Ce n'est pas parce qu'on est en couple que nos corps sont à la disposition de l'autre ! Le consentement est nécessaire, même dans une relation amoureuse ! D'autant plus lorsque la personne dort, et n'est pas en mesure de dire non.»

Lire aussi : Cinq suspects arrêtés après le viol en réunion de Toulouse diffusé sur Twitter

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix