Marseille : une «ville où règne le sida» selon un tract polémique de supporters lyonnais

Marseille : une «ville où règne le sida» selon un tract polémique de supporters lyonnais© Vincent Kessler Source: Reuters
Des supporters au Groupama Stadium à Lyon le 10 septembre (illustration).

Les Bad Gones, un groupe de supporters de l’Olympique lyonnais, ont fait scandale en distribuant un tract où Marseille est qualifiée de «ville où règne le sida». Le président de l'OL envisage de porter plainte.

Le 23 septembre, un tract décrivant Marseille comme une «ville où règne le sida», a circulé dans les tribunes du Groupama Stadium de Lyon, lors de la rencontre de football qui opposait l'Olympique lyonnais à l'Olympique de Marseille.

Leur ville sale, leur club de donneur de leçon, leur accent insupportable et pour finir leurs ultras prétendument antiracistes mais plus sûrement anti-français

Le tract, distribué par les Bad Gones, l’un des principaux groupes de supporters de l'OL, étrillait, pèle-mêle, les Marseillais, l'OM et se supporters : «Leur ville sale, leur club de donneur de leçons, leur accent insupportable et pour finir leurs ultras prétendument antiracistes mais plus sûrement anti-français ! [...] Pour nos couleurs, contre la vérole sudiste, hissons haut le pavillon du Virage Nord pour faire couler le rafiot marseillais ! Marseille est une ville où règne le sida !»

Le président du club de l'OL, Jean-Michel Aulas, envisagerait de porter plainte, selon des propos rapportés par BFMTV. «Le tract des supporters est ridicule et odieux. Nous avons 1% des supporters qui se distinguent par des gestes ridicules. Nous allons peut-être porter plainte. L’image du club est dégradée à cause de certains supporters. C’est inadmissible !», a-t-il déclaré.

L'Olympique lyonnais a également envoyé un communiqué indigné à ce sujet. «L’Olympique lyonnais dénonce le tract odieux distribué ce soir par des supporters du virage nord qui est à l’opposé des valeurs du club et qui ne serait malheureusement pas condamnable juridiquement,» lit-on dans le communiqué du club qui déplore cette initiative, «qui n’est pas digne de supporters».

Lire aussi : Des supporters stéphanois se frottent à la police à l'issue du match Saint-Etienne-Monaco

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter