Plutôt aisé, sexagénaire, européiste : une étude dévoile le profil type du sympathisant LREM

Plutôt aisé, sexagénaire, européiste : une étude dévoile le profil type du sympathisant LREM© ludovic MARIN Source: AFP
Emmanuel Macron avec une sympathisante (image d'illustration).

La Fondation Jean-Jaurès a dressé le portait robot du sympathisant LREM. Sexagénaire aisé, libéral attaché à l'UE, il penche politiquement à droite et se caractérise par son admiration pour Emmanuel Macron. Mais il est indécis sur l'immigration.

Une enquête, menée sur un panel de 12 500 personnes par la Fondation Jean-Jaurès, a mis en lumière le profil type des sympathisants de La République en marche (LREM), qui représentent quelque 14% de la population.

C'est la France qui va bien et qui se sent bien

«C'est la France qui va bien et qui se sent bien», décrypte le directeur général de la Fondation, Gilles Finchelstein. 38% d'entre eux gagnent en effet plus de 3 500 euros par mois (contre 26% pour la moyenne des Français, selon la Fondation), et 58% d'entre eux ont le sentiment d'avoir «réussi leur vie». Autre enseignement, les seniors sont surreprésentés parmi les sympathisants du parti présidentiel, le pourcentage de plus de 64 ans étant 6 points au dessus de la moyenne des Français.

Quand les sympathisants des autres partis vont citer en deuxième sujet le plus important à leurs yeux après le chômage, le pouvoir d'achat ou l'immigration, ceux de LREM se distinguent en citant la compétitivité des entreprises. Signe de leur attachement au libéralisme économique également, 81% d'entre eux souhaitent «aller vers plus de libre-échange». Ils s'accordent par ailleurs sur leur vision de l'Europe : 59% jugent qu'il s'agit d'une question «importante» et affirment qu'ils auraient «de grands regrets» si l'UE disparaissait, contre 55% des Français.

Divisés sur l'immigration et l'islam

Politiquement, ils penchent légèrement à droite. Sur une échelle de 0 (très à gauche) à 10 (très à droite), ils se situent à 5,6, soit au même niveau que la moyenne des Français. En effet, si un quart d'entre eux se situent au centre, 25% se placent «juste à droite» et 28% «nettement à droite».

Ils partagent les avis de la gauche sur les questions sociétales, comme l'homosexualité et la peine de mort, mais sont en revanche divisés sur l'immigration et l'islam. lls sont ainsi 37% à trouver qu'il y a «trop d'immigrés» (contre 52% des Français), mais 26% s'opposent à cette idée et 37% sont indécis. 44% pensent en outre que «l'islam est une menace pour l'Occident» (contre 55% des Français).

Autre donnée singulière : 46% des sympathisants LREM trouvent qu'il faut à la tête du pays «un homme fort qui n'a pas à se préoccuper du parlement ni des élections», contre 42% des Français et moins d'un tiers chez les sympathisants de gauche. Sur cette question ils se situent en deuxième place derrière le Rassemblement national (ex-Front national).

Emmanuel Macron joue sur du velours auprès de ses sympathisants, étant donné que 91% d'entre eux l'approuvent pour sa personnalité et 90% pour son action. Un taux d'adhésion bien supérieur à ceux de Nicolas Sarkozy et François Hollande, après un an de mandat auprès de leurs sympathisants.

Lire aussi : Ces ex-marcheurs dégoûtés par La République en marche

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter