Clap de fin pour Buzzfeed France

Clap de fin pour Buzzfeed France
Capture d'écran du site Buzzfeed France le 3 septembre 2018, DR

Comme annoncé en juin dernier, Buzzfeed France a fermé ses portes. Ce 3 septembre, le site a publié un florilège comprenant une centaine d'articles publiés au cours de quelque cinq ans d'activité.

Le site d'information misant sur des contenus viraux Buzzfeed France, a baissé le rideau le 30 août. «Buzzfeed France c'est fini. On laisse derrière nous cinq ans de listes, de chats, d'enquêtes, d'interviews, d'essais, de vidéos et de bonheur», écrit la rédaction dans un ultime article en forme de florilège publié ce 3 septembre et titré : «BuzzFeed France, c'était ça».

Créé en 2006 aux Etats-Unis, le média d'«infotainement» Buzzfeed est apparu en France en 2013. Petit à petit, sa rédaction s'est étoffée pour atteindre 14 journalistes. En juin dernier, l'annonce a pris de court les salariés de la branche française de Buzzfeed. Convoqués a priori pour une réunion portant sur l'évolution du site, le directeur des opérations internationales de BuzzFeed, venu spécialement des Etats-Unis, leur a annoncé la fermeture du site.

Certains internautes ont tenu a faire part de leurs regrets quant à la disparition de Buzzfeed France.

D'autres se sont montrés plus critiques, dénonçant une certaine approche de l'information.

Marie Turcan, journaliste pour le site spécialisé en nouvelles technologies Numerama, s'est pour sa part montrée plus confraternelle. «L'occasion encore une fois de penser à tous les excellents journalistes qui ont sorti de nombreuses informations exclusives : suivez-les, lisez-les, travaillez avec eux», a-t-elle jugé pour sa part dans un tweet.

Parmi les rares réactions, le journaliste-présentateur de LCP Frédéric Haziza a fait savoir qu'il ne regretterait pas la fermeture du site, s'en prenant à cette occasion au journaliste phare de Buzzfeed, David Perrotin. «Buzzfeed News et David Perrotin ont surtout relayé campagnes de dénigrement et de désinformation, refusant de reconnaître leurs erreurs en dépit de décisions de justice», a ainsi fulminé le journaliste phare de LCP et animateur de radio J.

Lire aussi : La rédaction de Buzzfeed France intégralement licenciée par la maison-mère

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter