Opposé à sa fermeture au profit d'un resto halal, un salarié menace de s'immoler dans un McDonald's

Opposé à sa fermeture au profit d'un resto halal, un salarié menace de s'immoler dans un McDonald's Source: RT France
Devanture du Mc Donald's situé dans le 14e arrondissement de Marseille où un homme, opposé à sa fermeture, a tenté de s'immoler le 7 août 2018

Un homme muni de bidons d'essence s'est retranché ce 7 août dans un McDonald's de Marseille afin de protester contre sa transformation en un restaurant asiatique halal. Il s'est finalement rendu, peu après le déploiement des forces de l'ordre.

Quelques minutes après une réunion tendue du Comité d'entreprise, Kamel Guemari, représentant syndical Force ouvrière (FO), s'est brièvement retranché ce 7 août dans un McDonald's de Saint-Barthélmy, un quartier Nord de Marseille, afin de protester contre sa fermeture. Par mesure de sécurité, les lieux ont rapidement été évacués par les forces de l'ordre.  

Relayée en direct sur Facebook, une vidéo le montre en train de se filmer à l'intérieur de l'établissement vidé de ses clients : «C’est notre dernier jour, on a bataillé pour préserver ce bassin d’emplois dans les quartiers Nord […]. Cela fait 20 ans que je contribue [à l’enrichissement de McDonald’s].»

Alors qu'il explique la situation sociale difficile dans les  quartiers Nord, plusieurs personnes, restées à l'extérieur lui demandent d'ouvrir les portes. Enervé, il leur lance alors : «Ecoutez-moi. Je ne vais pas faire le con. J'ai un message à faire passer. Il y a deux personnes que je voudrais voir : soit [la député socialiste des Bouches-du-Rhône] Samia Ghali, soit Jean-Luc Mélenchon.» Le 21 juillet dernier, le député de La France insoumise était venu à la rencontre des salariés afin de les soutenir face à la direction. 

Alors présent sur les lieux, l’un de ses collègues a rapporté à RT France que Kamel Guemari lui avait lancé avant d'entrer dans l'enceinte du fast-food : «Quitte a tout perdre, autant perdre le McDo[nald’s] et moi avec.» Il a en outre affirmé qu'il s'était aspergé d'essence. 

Plusieurs heures après l'incident, Kamel Guemari a finalement accepté de sortir et a été pris en charge par les pompiers qui l'ont transféré vers un hôpital. 

Un restaurant endetté ? 

Malgré les 404 000 euros d’indemnisation reçues en contrepartie de la réalisation de la rocade de contournement de Marseille située à proximité, le restaurant accuse depuis 2009 des pertes estimées à 3,3 millions d'euros d’après Le Figaro, qui cite Jean-Pierre Brochiero, gérant du restaurant franchisé.

Des chiffres contestés par l’ex-directeur du restaurant Christophe Lomonaco. «McDonald’s a touché 500 000 euros par an pour la [rocade] L2, si on en tient compte [le McDonald's de] Saint-Barthélémy est positif», a-t-il déclaré au même journal.

Sur les cinq restaurants McDonald's cédés par Jean-Pierre Brochiero, quatre demeurent sous la coupe de l'enseigne américaine. Seul celui de Saint-Barthélémy a vocation à être sacrifié. 

Lire aussi : Le collectif des «Indignés de McDonald's» bloquent le restaurant de la fan zone à Paris

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter