Jet de cendrier, coup au visage: une Parisienne violentée pour avoir répondu à son offenseur (VIDEO)

Jet de cendrier, coup au visage: une Parisienne violentée pour avoir répondu à son offenseur (VIDEO)© Bertrand GUAY Source: AFP
Image d'illustration

Apostrophée grossièrement par un individu en plein Paris, une jeune femme a choisi de lui répondre. S'en est suivie une scène de violence, filmée par des caméras de surveillance et publiée par la victime sur les réseaux sociaux.

Filmée le 24 juillet dans le XIXe arrondissement de la capitale française aux abords de la terrasse d'un café, la scène de l'agression d'une jeune femme a été relayée sur les réseaux sociaux par la victime. Si la vidéo n'est pas sonorisée, Marie, 22 ans, décrit ainsi sur Facebook l'origine de l'altercation : «[Un homme] s'est permis de m'adresser des bruits/commentaires/sifflements/coups de langue sales, de manière humiliante et provocante à mon passage.» Elle lâche alors, selon ses dires, «ta gueule», en «traçant [sa] route». Par la suite, comme on peut le voir sur les images, l'homme lance un cendrier vers la jeune femme. Il loupe son coup et Marie l’insulte, selonLe Parisien. Puis il s'approche de nouveau d'elle et lui assène un coup au visage, si fort qu'il projette la jeune fille contre le pare-vent du bistrot.

L’homme reprend alors sa route, bien que des clients tentent de l'interrompre. La jeune femme rentre chez elle, en état de choc, selon le récit du Parisien à qui elle s'est confiée. 20 minutes plus tard, elle retourne au café pour chercher des témoins. Le patron de l'établissement lui donne alors la vidéo de l'agression et l’emmène déposer plainte.

Après l'agression, je suis revenue et les témoins ont été d'un grand soutien

Au vu des nombreuses réactions suscitées par la vidéo sur les réseaux sociaux, concernant en particulièrement l'attitude des personnes présentes lors de l'altercation, Marie a souhaité ajouter des précisions : «A tous ceux qui disent que les témoins n'ont pas assez bien réagi : tout s'est passé très vite et ils n'ont pas eu le temps de comprendre la situation. L'agresseur était dangereux. Après l'agression, je suis revenue et les témoins ont été d'un grand soutien, merci de ne pas les lyncher.»

Sur son compte Twitter, la jeune femme a posté plusieurs publications au sujet de la vidéo, employant les hashtags #harcelementderue, #metoo ou encore #balancetonporc. «Parce que j'ai répondu à son harcèlement, un homme m'a frappée en pleine rue, en pleine journée, devant des dizaines de témoins. Inadmissible. Stop au harcèlement de rue», martèle-t-elle.

Lire aussi : «Outrage sexiste» : qu'est-ce que la nouvelle infraction créée par la loi Schiappa ?

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter