Ports bloqués : Jadot soutient les pêcheurs traditionnels contre la pêche électrique

Ports bloqués : Jadot soutient les pêcheurs traditionnels contre la pêche électrique© KURT DESPLENTER / BELGA Source: AFP
Dans le port de Nieuport en Belgique, les pêcheurs ont sorti leurs drapeaux

Les pêcheurs artisans bloquent les ports d'Europe en protestation contre la pêche électrique qui menace l'environnement et leurs emplois. L'eurodéputé écologiste Yannick Jadot a apporté son soutien à la cause en se rendant à Boulogne-sur-Mer.

En France, Belgique, Allemagne, Italie, au Royaume-Uni et aux Pays-Bas, des pêcheurs aidés par des ONG bloquent des ports ce 18 juin en protestation contre la pêche électrique. Selon eux, cette méthode détruit le milieu marin et menace leur survie économique.

Sur les côtes françaises, les ports de Saint-Mandrier, La Ciotat, Saint-Jean-de-Luz et Boulogne-sur-Mer ont été pris pour cible. C'est dans cette dernière ville que Yannick Jadot, eurodéputé d'Europe Ecologie Les Verts (EELV), s'est rendu pour afficher son soutien à la cause des pêcheurs artisans.

Il a à cette occasion appelé le Premier ministre et Nicolas Hulot, ministre de la Transition écologique, «à sortir de leur silence» et «à réaffirmer que la France, au Conseil européen, se bat pour l'interdiction de la pêche électrique».

Interdit en Europe... mais autorisé par une dérogation

La pêche électrique, interdite en Chine, au Brésil et aux Etats-Unis, consiste à envoyer depuis un chalut des impulsions électriques dans le sédiment pour capturer les poissons qui vivent au fond des mers.

Cette technique est interdite en Europe depuis 1998, mais la Commission européenne permet sa pratique depuis 2006 dans le cadre d'un régime dérogatoire exceptionnel. Cependant, au mois de janvier, le Parlement européen s'est prononcé pour une nouvelle interdiction de la pêche électrique dans l'UE. Au niveau de la France, les députés ont apporté leur soutien à cette démarche en demandant au gouvernement d'interdire définitivement la pêche électrique.

A présent, au niveau européen, le Parlement va devoir négocier avec la Commission pour parvenir à un compromis final.

Lire aussi : Loi agriculture : les députés font-ils du «copié-collé» de textes rédigés par des lobbys ?

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»