«Si c'était ta mère dont je m'occupais» : pour mobiliser, les soignants reprennent Orelsan (VIDEO)

«Si c'était ta mère dont je m'occupais» : pour mobiliser, les soignants reprennent Orelsan (VIDEO)© Youtube @CgtCHUToulouse
Capture d'écran du clip «Les soignant.e.s toulousain.e.s reprennent Orelsan pour lancer la mobilisation générale de la santé»

La CGT du centre hospitalier de Toulouse est mobilisée pour la défense du service public de la santé. Pour faire connaître son discours au plus grand nombre, le syndicat a mis en ligne une vidéo s'inspirant du clip «Basique» du rappeur Orelsan.

Le 11 juin 2018, en publiant sur les réseaux sociaux un clip intitulé «Les soignant.e.s toulousain.e.s reprennent Orelsan pour lancer la mobilisation générale de la santé», la CGT CHU (centre hospitalier universitaire) de Toulouse a frappé fort. En effet, alors que les dernières vidéos publiées par le syndicat toulousain sur sa page Facebook comptabilisaient quelques milliers de vues, sa dernière publication explose le compteur, en enregistrant plus de deux millions de vues en moins de 24 heures (générant dans le même temps environ 40 000 vues sur sa chaîne YouTube).

Si c'était ta mère dont je m'occupais, je pense pas que tu voudrais économiser

Sur le rythme dynamique de la chanson Basique, le protagoniste principal de la vidéo s'inspire du texte de l'artiste natif d'Alençon, l'adaptant pour l'occasion à la défense du service public de la santé. Ainsi, conforme à une rhétorique provocante et directe propre au rap, l'aide soignant-rappeur sensibilise dès la première minute l'internaute en ces termes : «Si c'était ta mère dont je m'occupais, je pense pas que tu voudrais économiser».

Un système qui se délite, à cause des abrutis d'en haut qu'on ose encore appeler des élites

Usant de rimes et d'allitérations, l'interprète s'attache également à décrire la colère du personnel hospitalier, dénonçant par exemple «Un système qui se délite, à cause des abrutis d'en haut qu'on ose encore appeler des élites».

La description de la vidéo évoque par ailleurs la mobilisation des salariés de l'hôpital psychiatrique du Rouvray, qui ont récemment multiplié les actions pour obtenir davantage de postes. Les félicitant pour leur victoire, le syndicat toulousain appelle à de nouvelles actions à l'échelle nationale : «L'heure est maintenant à la mobilisation de toute la Santé contre les mesures du gouvernement appliquées par les directions hospitalières, régionales, des cliniques et des Ehpad...»

Réagissant à la politique gouvernementale sur la question du service public, les aides-soignants se sont cette année mobilisés à plusieurs reprises, en participant notamment aux manifestations de défense de la fonction publique en général, mais aussi sur des questions plus ciblées comme les conditions de travail du personnel des Ehpad.

Fabien Rives

Lire aussi : Hôpitaux : Patrick Pelloux alerte le gouvernement sur l'état des services d'urgence (VIDEO)

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter