Emmanuel Macron et Jawad le logeur de Daesh ont un ami commun (et il pose sur Snapchat)

Emmanuel Macron et Jawad le logeur de Daesh ont un ami commun (et il pose sur Snapchat)© Eric FEFERBERG / POOL / AFP Source: AFP
Candidat à l'élection présidentielle, Emmanuel Macron pose pour un «selfie» avec une partisane à l'extérieur de la cathédrale d'Amiens le 26 avril 2017, tandis que son garde du corps, surnommé Makao, monte la garde derrière eux.

Des vidéos postées le 6 juin 2018 sur leurs comptes Snapchat montrent que Jawad Bendaoud, le logeur des terroristes du 13 novembre, et Makao, ex-garde du corps d'Emmanuel Macron, ont passé une soirée ensemble.

Des vidéos publiées sur Snapchat dans la soirée du 6 juin montrent Jawad Bendaoud, le logeur des terroristes ayant perpétré les attentats du 13 novembre 2015, en compagnie de Makao, l'ancien garde du corps d'Emmanuel Macron pendant sa campagne présidentielle. Une jeune femme est également présente dans la pièce où les deux comparses sont attablés. 

Sur le compte Snapchat de Jawad, on peut lire un message signé de sa main : «Jawad vs Makao FIFA 2018» qui semble indiquer que les deux hommes jouaient à un jeu vidéo ensemble. Sur la vidéo, Makao porte un maillot bleu barré de rouge, très ressemblant à celui de l’équipe de rugby de République démocratique du Congo. Après vérification, d'autres photos postées sur son propre compte Snapchat le montrent vêtu du même maillot.

Aucune information sur la nature de la relation entre Jawad et Makao n'a pu être recueillie, ni sur la manière dont ils se rencontrés. Le 4 juin, deux jours avant que ces vidéos ne soient postées, Makao était invité à l’Elysée, et posait en photo à côté d’Emmanuel Macron. Contactée par CheckNews, le site de vérification d'infos de Libération, la présidence n'a pas souhaité commenter le lien unissant l'ex-garde du corps et Jawad Bendaoud.

Cette amitié entre l'ex-garde du corps d'Emmanuel Macron et Jawad Bendaoud, condamné en 2008 pour avoir tué avec un couperet son meilleur ami, a de quoi surprendre.

Lire aussi : Jawad Bendaoud condamné à six mois de prison avec sursis pour des menaces sur son ex-compagne

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter