France 2 supprime l'épreuve des cylindres de Fort Boyard, jugée sexiste par ses détracteurs

France 2 supprime l'épreuve des cylindres de Fort Boyard, jugée sexiste par ses détracteurs© Capture d'écran de l'émission Fort Boyard du 28 juin 2014, diffusée sur France 2
L'ancienne miss France Malika Menard affronte l'épreuve des cylindres (Illustration)

Le Parisien a rapporté le 13 mai que France 2 avait décidé de mettre un terme à l’emblématique mais controversée épreuve de son jeu télévisé Fort Boyard : les cylindres. Pour la chaîne publique, l'épreuve a fait son temps.

Les prochains candidats du jeu d’aventure télévisé Fort Boyard ne seront plus confrontés aux imposants cylindres de l'une de ses épreuves phares, selon Le Parisien le 13 mai. France 2 a justifié sa décision en soulignant la nécessité de renouveler les épreuves.  

Au cours de cette épreuve dont la première diffusion remonte à 1993, les candidats devaient se mettre à califourchon sur d’imposants rouleaux et glisser dessus afin de récupérer la fameuse clé. Si l’épreuve n’était pas exclusivement réservée à la gent féminine, les hommes ont été bien moins nombreux à se voir confier cette tâche ardue.  

La production, qui reconnaît volontiers que cette périlleuse mission était particulièrement appréciée des hommes, a en revanche balayé d’un revers de main l’idée que sa décision pouvait être considérée comme un geste d’apaisement face aux accusations de sexisme. «On y a été sensible mais il s’agissait surtout de renouveler le jeu. Nous disposons de peu de cellules sur le Fort. Soit on en rénove certaines, soit on crée de nouveaux défis, les cylindres faisaient partie des plus vieilles épreuves», a-t-elle fait savoir au quotidien. 

Certains applaudissent, d’autres dénoncent une forme d’hypocrisie

Les fervents adversaires de cette épreuve qui fustigeaient notamment les plans serrés sur le décolleté des candidates, ont fait part de leur satisfaction sur Twitter avec des formulations variées…

En revanche, d'autres ont exprimé leur déception, voire leur colère, sur le réseau social.

Lire aussi : Une blogueuse koweïtienne suce une glace de façon suggestive, un avocat porte plainte (VIDEO)

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter