Fiché S d'origine tchétchène, connu pour radicalisation : qui était l'assaillant de Paris ?

Fiché S d'origine tchétchène, connu pour radicalisation : qui était l'assaillant de Paris ?© Dezouzart / Twitter / Reuters
L'auteur de l'attentat du 12 mai 2018 à Paris, au sol

Le profil de l'individu, fiché pour radicalisation, qui a attaqué des passants au couteau dans la capitale française, faisant au moins un mort et quatre blessés, se précise. Ses parents ont été placés en garde à vue.

L'auteur de l'attaque au couteau du 12 mai 2018 à Paris, revendiquée par Daesh, est Khamzat Azimov, un jeune Français né en 1997 en Tchétchénie et dont la naturalisation remonterait à 2010 d'après France 2. Il avait obtenu le statut de réfugié. 

Lire aussi : Le terroriste de Paris aurait prêté allégeance à Daesh dans une vidéo publiée après sa mort

L'assaillant était fiché S

Selon des sources proches de l'enquête, l'assaillant était fiché S. Ses parents ont été placés en garde à vue le matin du 13 mai, d'après une source judiciaire. Une perquisition a été ordonnée à leur domicile.

Des informations publiées par Le Point font état d'une audition de Khamzat Azimov par la police en avril 2017. L'assaillant avait été entendu en raison de ses contacts avec des jeunes souhaitant se rendre en zone irako-syrienne. C'est pour ces relations qu'il aurait été repéré par le renseignement français dès 2016, selon l'hebdomadaire. L'audition n'avait donné lieu à aucune procédure judiciaire, Khamzat Azimov n'apparaissant pas comme le «leader de ce groupe», selon Le Point.

Le soir du 12 mai 2018, l'individu a attaqué plusieurs passants dans le IIe arrondissement, près de l'Opéra, un quartier très fréquenté le samedi soir. L'assaillant a crié : «Allah Akbar», selon des témoins. Un passant âgé de 29 ans est décédé dans l'attaque et quatre autres personnes ont été blessées, dont deux grièvement.

Les blessés sont toutefois «hors de danger», selon le ministre de l'Intérieur, Gérard Collomb. L'auteur de l'attaque a pour sa part été abattu par la police. L'attentat a été revendiqué par Daesh, qui a frappé plusieurs fois la France depuis 2015.

Lors d'un point presse, le procureur de la République de Paris, François Molins, a annoncé que la section antiterroriste du parquet de Paris avait été saisie.

Lire aussi : Les premières images de l'attaque terroriste à Paris

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Sondage

Selon vous, la mise en demeure de RT France par le CSA est...

Résultats du sondage

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter