«Saccage» : à Carcassonne, une oeuvre d'art contemporain crée la polémique

«Saccage» : à Carcassonne, une oeuvre d'art contemporain crée la polémique© Eric Cabanis Source: Reuters
L'oeuvre d'un artiste suisse crée la polémique à Carcassonne

Les bandes jaunes de l'artiste suisse Felice Varini sur les murs de la cité de Carcassonne ne sont pas du goût de tout le monde. Nombreux sont ceux qui jugent qu'elles détériorent le site.

Inaugurée le 4 mai 2018, la nouvelle oeuvre de l'artiste suisse Felice Varini suscite des débats pour le moins houleux à Carcassonne – et un peu partout sur internet. Ces cercles jaunes accrochés sur les remparts de la cité médiévale ne passent pas inaperçus, et d'aucuns estiment qu'ils dénaturent la beauté esthétique et le caractère historique du site.

D'une longueur de 400 mètres, l'oeuvre a été installée sur les murs occidentaux de la cité, dans le cadre du 20e anniversaire du classement de la cité et de ses fameux remparts au patrimoine mondial de l'Unesco. Financée notamment par le Conseil régional, le Centre des monuments nationaux, le département et des mécènes privés, elle devrait être retirée en septembre 2018. Mais certains aimeraient la voir disparaître bien avant. 

Sur Twitter, nombreux sont ceux qui s'offusquent que la décision d'installer cette oeuvre ait pu être validée par les autorités compétentes.

Le porte-parole du FN, Julien Sanchez, y est également allé de son commentaire, formulant non sans élégance ses réserves quant à la beauté et la postérité de l'oeuvre.

D'une manière générale, les détracteurs les plus virulents de l'oeuvre sont plutôt marqués à droite politiquement : ils dénoncent très souvent un «saccage».

De son côté, la ville de Carcassonne défend la présence des bandes jaunes. «La perception complète de l’œuvre se fait uniquement devant la porte d’Aude et invite le public à une véritable expérience esthétique valorisant l’itinéraire pédestre de la Bastide à la Cité», plaide ainsi la mairie.

Cet argumentaire n'aura pas convaincu tout le monde : il y a quelques semaines, l’œuvre a été détériorée. Plusieurs de ces bandes jaunes ont été arrachées. Le Centre des monuments nationaux a fait savoir qu'il avait déposé plainte.

Lire aussi : Suisse : polémique après qu'un artiste nu a «joué avec son pénis» sur scène

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Sondage

Selon vous, la mise en demeure de RT France par le CSA est...

Résultats du sondage

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter