L'homme qui avait jeté sa chaussure sur George Bush bientôt député irakien ?

L'homme qui avait jeté sa chaussure sur George Bush bientôt député irakien ?© Awad Awad Source: AFP
George Bush et une chaussure

Selon une information relayée par un site américain, le journaliste qui s'était rendu célèbre en 2008 en lançant sa chaussure sur le président des Etats-Unis, George W. Bush, serait candidat aux élections législatives irakiennes du 12 mai prochain.

Muntadhar al Zaidi, l'homme qui avait jeté ses chaussures en 2008 sur George W. Bush lorsqu'il était président des Etats-Unis, est candidat aux législatives en Irak. Ce journaliste, dont le geste avait fait le tour du monde à l'époque lors d'une conférence de presse, compte bien siéger à partir du 12 mai prochain parmi les 329 membres du Parlement irakien, selon BuzzFeed.

Au cours des nombreuses interviews qu'il avait données pour expliquer son acte, il avait notamment expliqué avoir voulu exprimer «son rejet des mensonges de Bush, de son occupation et du pillage du pays, ainsi que du meurtre de [son] peuple». Muntadhar al Zaidi avait été par la suite été arrêté et envoyé en prison pour «attaque contre un chef d'État en visite officielle». Grâce à une remise de peine, il avait finalement pu quitter l'Irak en 2009.

Selon Buzzfeed, il serait néanmoins parvenu à regagner son pays natal en 2011. Il se serait alors investi dans la création d'une fondation ayant pour but d'apporter assistance aux enfants dont les parents sont décédés pendant l'occupation américaine de l'Irak.

La campagne électorale pour les élections législatives du 12 mai prochain, les premières depuis 2014, a commencé à la mi-avril. Après les troubles suscités par Daesh, la violente crise kurde et une situation toujours très tendue, notamment en raison des nombreux attentats encore perpétrés dans le pays, l'Irak peine encore à trouver une réelle stabilité politique.

Lire aussi : Le petit-fils de Saddam Hussein accuse les Etats-Unis et l'Iran de «contrôler Daesh»

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter