Injures, menaces contre lui et sa famille : l'ex-doyen de la fac de Montpellier porte plainte

Injures, menaces contre lui et sa famille : l'ex-doyen de la fac de Montpellier porte plainte© SYLVAIN THOMAS Source: AFP
L'université Paul Valéry de Montpellier bloquée, le 27 mars (image d'illustration)

L'ex-doyen de la faculté de droit a porté plainte pour «menaces, injures et incitation à la haine», dénonçant les appels à le passer à tabac. Un mois après l'évacuation par des hommes cagoulés d'étudiants grévistes de l'université, la persistent.

Bien que le calme soit revenu en apparence à la faculté de Montpellier, où des étudiants contestant la réforme de l'entrée à la fac avaient été violemment expulsés par des hommes cagoulés fin mars, de fortes tensions demeurent.

Si les examens s'y déroulent normalement, le climat y est toujours lourd et certains n'ont vraisemblablement pas digéré l'attitude du doyen de l'établissement, Philippe Pétel, mis en examen pour son implication supposée dans l'incident. «On appelle à les passer à tabac, lui et sa famille, on insulte son père de 90 ans et on le caricature en Hitler», a ainsi dénoncé son avocate Iris Christol, dans les colonnes du JDD, le 29 avril. De quoi pousser Philippe Pétel a déposer plainte pour «menaces, injures et incitation à la haine».

La présidente de la Ligue des droits de l'homme de l'Hérault, Sophie Mazas, s'indigne quant à elle que des étudiants doivent passer leurs examens sous la surveillance «d'enseignants qui ont applaudi les individus cagoulés» et dont le rôle précis le soir des faits reste à déterminer. Citée par le JDD, elle a expliqué qu'elle envisageait de saisir le Défenseur des droits.

L'enquête administrative sur le déroulé des événements est toujours est en cours, selon le ministère de l'Enseignement. Le président de l'université en attend les conclusions avant de décider d'éventuelles nouvelles mesures.

Lire aussi : Montpellier : des étudiants qui occupaient la fac de droit évacués de force par des hommes cagoulés

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter