Jean-Luc Mélenchon bientôt en Russie ?

Jean-Luc Mélenchon bientôt en Russie ? © Boris Horvat Source: AFP
Jean-Luc Mélenchon à Marseille le 19 avril.

Le leader de La France insoumise s’est entretenu avec l’ambassadeur de Russie en France le 18 avril au sujet des frappes de l'Occident en Syrie et envisage également d'organiser prochainement un voyage en Russie.

Jean-Luc Mélenchon, alors que les tensions diplomatiques avec la Russie restent élevées après les bombardements occidentaux en Syrie et l’affaire Skripal, affiche sa confiance vis-à-vis de Moscou. Il annonce même souhaiter s’y rendre. «J’envisage d’effectuer une visite en Russie pour y rencontrer le président du Front de Gauche russe, l’opposant Sergueï Oudaltsov, mais aussi pour avoir un dialogue avec les hautes autorités du Parlement et du gouvernement de la Fédération de Russie», écrit-il sur son blog

Jean-Luc Mélenchon annonce qu'il a rencontré Alexeï Mechkov, ambassadeur de Russie en France, le 18 avril pour évoquer la situation en Syrie consécutive aux bombardements. Cet échange fructueux l’a convaincu que «la possibilité [restait] totalement ouverte de reconstituer un partenariat franco-russe stable et tourné vers des objectifs communs de paix».

Dans le concert de voix blâmant la majorité pour les bombardements de sites syriens par les Etats-Unis, la France et la Grande Bretagne, Jean-Luc Mélenchon s'était montré le plus cinglant. «Le président français s'est aligné de façon tout à fait lamentable sur les Etats-Unis en se disant certain d'avoir des preuves de la responsabilité du régime de Bachar el-Assad dans l'utilisation des armes chimiques», avait-il tonné à l’Assemblée le 14 avril, lendemain des frappes conjointes visant à détruire un laboratoire et des entrepôts de produits chimiques.

Par le biais d'une longue vidéo face caméra dont il a le secret, le chef de La France insoumise (LFI) a reporté avec minutie les détails des arcanes des négociations entre les présidents russe et français grâce à sa conversation avec l'ambassadeur. «Or, ce qu’on ne sait pas, c’est qu’avant que ce bombardement ait lieu, il y a eu un contact téléphonique entre le président Macron et le président Poutine», révèle-t-il. Les informations fournies par le diplomate sous-entendaient que les Russes avaient proposé une commission d'enquête aux Français, qui ne les auraient pas recontactés pour en discuter, ce qui suscite les interrogations de Jean-Luc Mélenchon.

Sur son blog, il évoque également le futur du rapport entre les deux nations, à la veille d’un déplacement du président français en Russie. «Je forme le vœu que la visite du président de la République à Moscou les 24 et 25 mai prochains soit l’occasion d’un changement de style profond dans la relation franco-russe. Il est temps que la coopération succède à l’escalade des menaces et des sanctions», a-t-il souhaité.

Lire aussi : Syrie : les experts de l'OIAC sont arrivés à Douma

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Sondage

Selon vous, la mise en demeure de RT France par le CSA est...

Résultats du sondage

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter