Cote de confiance de Macron : l'écart entre cadres et classes populaires n'a jamais été aussi grand

Cote de confiance de Macron : l'écart entre cadres et classes populaires n'a jamais été aussi grand© Christophe Ena Source: AFP
Emmanuel Macron le 5 avril 2018 à Rouen. (image d'illustration)

Les cadres et les classes populaires n'ont jamais eu une perception aussi différente de la politique du président de la République. Les secondes estiment qu'il «écoute sans écouter» et que ses réformes ne profitent qu'aux plus favorisés.

L'écart entre la perception qu'ont les cadres et les classes populaires du président français Emmanuel Macron n'a jamais été aussi important depuis le début de son mandat. C'est ce qui ressort du dernier baromètre Elabe pour Les Echos et Radio classique publié ce 5 avril.

La perception de la politique du locataire de l'Elysée est très différente selon que l'on soit aisé ou non. La cote de confiance d'Emmanuel Macron atteint ainsi 65% auprès des cadres, en hausse de six points par rapport au mois de mars, alors qu'elle n'est que de 27% chez les classes populaires, en baisse de sept points.

Oui, le président réforme, disent les Français, mais, ajoutent-ils, c'est un président dont les réformes profitent aux plus favorisés

Entre les deux, 38 points de différence, un record depuis le début du quinquennat qu'explique Bernard Sananès, le responsable de l'étude, par le fait que «s'installe, au-delà de la réforme de la SNCF, une contestation plus large de la politique de l'exécutif et notamment de la politique sociale». En outre, il confie que «oui, le président réforme, disent les Français, mais, ajoutent-ils, c'est un président dont les réformes profitent aux plus favorisés».

Dans les verbatims libres recueillis par les auteurs de l'étude, les 1008 Français interrogés les 3 et 4 avril selon la méthode des quotas regrettent que le président de la République «n'écoute pas assez» ou «écoute sans écouter». Une déconnexion que les nombreux échanges informels, souvent houleux, avec des citoyens, n'arrivent apparemment pas à gommer. Plus globalement, la cote de confiance globale du locataire de l'Elysée a reculé de deux points par rapport au mois précédent et s'établit désormais à 39%. Elle est plutôt stable depuis le mois d'août 2017, oscillant entre 37 et 42%. 

Lire aussi : En visite dans un centre pour autistes à Rouen, Macron hué par des manifestants (VIDEOS)

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.