L'hôtel de police de Metz noté sur Google : «Personnel chaleureux, j'ai hâte d'y retourner !»

L'hôtel de police de Metz noté sur Google : «Personnel chaleureux, j'ai hâte d'y retourner !»© FRANCK FIFE Source: AFP
Hôtel de police de Metz en 1998 (illustration)

Un homme qui affirme avoir passé la nuit en garde à vue à l'hôtel de police de Metz a commenté en ligne, non sans humour, son passage dans l’établissement, tel un touriste donnant son avis sur les prestations d’un hôtel... La police a réagi.

«Personnel accueillant et chaleureux, les chambres individuelles et collectives sont très confortables, j'ai passé une nuit d'enfer. Rien à redire sur la propreté, on pourrait y manger par terre. Côté repas, c'était excellent, les lasagnes en plastique, je n'en avais jamais goûté d'aussi bonnes.» Ce commentaire n'a pas été laissé par un voyageur sur un site de réservation d'hôtel, mais sur la page Google de l’hôtel de police de Metz, par un internaute qui, visiblement, a gardé un très bon souvenir de son interpellation, comme l'a repéré notamment Le Parisien.

L'hôtel de police de Metz noté sur Google : «Personnel chaleureux, j'ai hâte d'y retourner !»© Capture d'écran google
Avis laissé par un internaute sur Google après sa garde à vue à l'hôtel de police de Metz

J'ai hâte d'y retourner

L'internaute – dont, faut-il noter, rien n'indique qu'il a bel et bien été en garde à vue dans cet hôtel de police – a ensuite poursuivi sur le même ton empreint d’ironie : «J'ai également apprécié le voyage en navette à l'aller, chouette véhicule et chauffeur fort sympathique avec beaucoup de conversation. Bref, je recommande fortement cet établissement, j'ai hâte d'y retourner.»

Contactés par Le Républicain Lorrain, les services de police de l'établissement messin ont réagi avec humour à l'avis élogieux les concernant. «Nous accueillons avec satisfaction son appréciation. Mais la bonne appréciation que l'on a des choses découlant souvent de leur rareté, nous lui conseillons de ne pas renouveler l'expérience», ont-ils déclaré. 

Lire aussi : Il n'avait pas ses papiers : un Français se retrouve en centre de rétention et menacé d'expulsion

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»