Trois Français sur quatre désapprouveraient les ventes d'armes à la coalition saoudienne au Yémen

Trois Français sur quatre désapprouveraient les ventes d'armes à la coalition saoudienne au Yémen© Francois Lenoir Source: Reuters
Emmanuel Macron à Bruxelles, mars 2018, illustration

Un nouveau sondage montre que les Français seraient très majoritairement opposés à la vente d'armes de Paris à l'étranger, et particulièrement aux pays du Golfe, engagés dans une coalition au Yémen, dont de nombreux civils font les frais.

Selon un sondage de l'institut YouGov publié le 26 mars, 75% des Français désapprouveraient la vente d'armes par la France à la coalition arabe menée par l'Arabie saoudite au Yémen et souhaiteraient que le président français fasse cesser les exportations d'armement à ces pays.

Les forces des Emirats arabes unis et de l'Arabie saoudite, toutes deux engagées au Yémen dans un conflit qui dure depuis trois ans, sont en partie armées par la France. La pression augmente sur Emmanuel Macron pour qu'il retire son soutien.

Dans l'étude publiée le 26 mars, les sondés estiment à 88% que la France devrait cesser toute exportation d'armement aux pays lorsqu'il existe un risque pour que les populations civiles soient visées et 75% sont contre les exportations d'armes spécifiquement dédiées au théâtre du Yémen. Ce conflit a déjà fait plus de 10 000 morts et provoqué l'exode de plus de trois millions de personnes.

Les deux Etats du Golfe combattent les rebelles chiites houthis qui contrôlent le nord du pays et la capital Sanaa. Le président du Yémen Abdrabbo Mansour Hadi vit, lui, en exil en Arabie saoudite. Pour sept personnes interrogées sur 10, le gouvernement français devrait cesser ses exportations d'armements vers Riyad et Abou Dabi.

Selon le sondage, 69% des répondants souhaiteraient un renforcement du contrôle parlementaire sur les ventes d'armes françaises à l'étranger.

Eoin Dubsky, responsable l'ONG SumOfUs qui a commandé cette étude, a déclaré : «A l'occasion du troisième anniversaire de la guerre de l'Arabie saoudite au Yémen, il est grand temps que le gouvernement [français] entende ce message» et d'ajouter : «Emmanuel Macron, qui se présente au monde en tant que président humaniste doit passer des paroles aux actes.»

Selon un rapport parlementaire de 2017 sur les exportations d'armement de la France, l'Arabie saoudite était entre 2007 et 2016 le second client des fabricants d'armes français. Par ailleurs, la France est le troisième plus grand exportateur d'armes au monde.

Lire aussi : Yémen : Parly gênée par une question sur les livraisons d'armes à l'Arabie saoudite (VIDEO)

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.