«Cassez-vous, je vais vous tuer» : des journalistes agressés dans la cité de Redouane Lakdim (VIDEO)

«Cassez-vous, je vais vous tuer» : des journalistes agressés dans la cité de Redouane Lakdim (VIDEO)
Les forces de sécurité dans la cité Ozanam de Carcassonne le 23 mars 2018, photo ©Eric CABANIS / AFP

Au lendemain des attentats de l'Aude plusieurs équipes de télévision ont voulu mener leur enquête de voisinage dans le quartier Ozanam de Carcassonne où habitait l'auteur des faits. Agressés et pourchassés en voiture, ils ont dû rebrousser chemin.

«C'était vraiment très tendu» témoigne un reporter de la télévision suisse italienne cité par Le Figaro. Au lendemain de la prise d'otages du Super U de Trèbes, plusieurs équipes de journaliste ont voulu prendre la température dans la cité Ozanam de Carcassonne, où résidait Redouane Lakdim, l'auteur des trois attaques qui ont fait quatre morts et plusieurs blessés le 23 mars 2018 dans l'Aude.

Mais l'hostilité à l'égard des journalistes était plus que palpable. Une équipe de France 3 a notamment été violemment prise à partie par des habitants du quartier. Dans la vidéo diffusée par France 3 Languedoc-Roussillon, on voit deux jeunes agresser les journalistes et l’un d’eux dire : «Casse-toi, casse-toi je vais t’éclater, cassez-vous ou je vais vous tuer»Le preneur de son prend alors un coup. Selon France 3, le matériel de tournage a été en partie endommagé.

Le directeur du réseau régional de France 3, Olivier Montels, a apporté son soutien aux journalistes. «Rien n'arrêtera la liberté d'informer», a-t-il martelé sur Twitter.

Dans la cité, où les caméras étaient manifestement indésirables, des journalistes de BFMTV et de la télévision suisse ont également dû fuir les lieux, poursuivis en voiture par leurs assaillants. «Ils ont commencé à nous bousculer et à prendre nos pieds de caméras en les lançant sur nous», rapporte Marc Dana, envoyé spécial de France 3 et témoin de la scène.

Lire aussi : Attentat de Trèbes : la compagne de l'assaillant était fichée S pour radicalisation

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter