Attentat de Trèbes : la compagne de l'assaillant était fichée S pour radicalisation

Attentat de Trèbes : la compagne de l'assaillant était fichée S pour radicalisation© AFP Source: AFP
Devant la gendarmerie de Carcassonne, un mémorial improvisé rend hommage au lieutenant-colonel Arnaud Beltrame, le 25 mars 2018.

La compagne de Redouane Lakdim, le terroriste de Trèbes, était fichée S et suivie par les services de renseignement, selon une source proche de l'enquête. Elle reste actuellement en garde à vue.

La compagne de l'assaillant djihadiste Redouane Lakdim, placée en garde à vue le 23 mars après l'attaque terroriste qui a fait quatre morts dans l'Aude, est fichée pour radicalisation, apprend-t-on ce 26 mars de sources concordantes.

Cette jeune femme de 18 ans est «fichée S» (pour «Sûreté de l'Etat»), selon une source proche de l'enquête et une source judiciaire citées par l'AFP. Elle aurait en outre été suivie par les services de renseignement.

Les deux personnes interpellées le 23 mars restent en garde à vue

Le terroriste islamiste Redouane Lakdim, abattu par les forces de l'ordre après avoir perpétré des attaques à Carcassonne et Trèbes, était également fiché «S» et suivi à partir de 2014 par les services de renseignements. Aucun «signe précurseur pouvant laisser présager un passage à l'acte terroriste» n'avait néanmoins été décelé, selon le procureur de la République de Paris François Molins.

La compagne du Français d'origine marocaine de 25 ans a été interpellée ce 23 mars au soir et un ami du tueur, un jeune homme de 17 ans, a été arrêté la même nuit. Leurs gardes à vue ont été prolongées. Elles peuvent durer jusqu'à six jours, en raison du caractère terroriste de l'enquête. 

Lire aussi : 19 fichés S sont déjà passés à l'acte... Comment ce mode de surveillance fonctionne-t-il ?

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.