L'«acte héroïque» d'un gendarme qui a pris la place d'une femme dès le début de la prise d'otage

L'«acte héroïque» d'un gendarme qui a pris la place d'une femme dès le début de la prise d'otage © PASCAL PAVANI Source: AFP
Image d'illustration
Suivez RT France surTelegram

Durant la prise d'otage de Trèbes, un gendarme, Arnaud Beltrame, s'est proposé de prendre la place d'une otage. Un acte qualifié d'«héroïque» par le ministre de l'Intérieur Gérard Collomb.

Un gendarme de 45 ans, du nom d'Arnaud Beltrame, officier en local du groupement de gendarmerie de l'Aude, a volontairement et rapidement proposé de prendre la place d'une femme, dès le début de la prise d'otage dans le supermarché de Trèbes, le 23 mars.

Le militaire en a profité pour laissé son téléphone portable allumé sur une table, permettant ainsi au GIGN de récolter de précieuses informations pour son intervention. Le ministre de l'Intérieur Gérard Collomb, qui a qualifié ce qu'a réalisé le gendarme d'«acte héroïque», a précisé que ce dernier avait été gravement blessé. Il a été atteint par plusieurs balles, notamment à la gorge, selon les informations du Parisien. Il a été évacué par hélicoptère. Selon Emmanuel Macron, qui s'est exprimé plus tard dans la journée du 23 mars depuis le ministère de l'Intérieur, le gendarme blessé «lutte contre la mort».

Né à Etampes, dans l'Essonne, Arnaud Beltrame a été membre du premier Régiment d'infanterie de la Garde républicaine de 2006 à 2010 puis commandant de la compagnie d'Avranches (Manche) entre 2010 et 2014. Par la suite, il est devenu conseiller auprès du secrétaire général du ministère de l'Ecologie. Il a accédé au rang de lieutenant-colonel en 2016. Il est enfin devenu officier adjoint de commandement (OAC) au groupement de gendarmerie de l'Aude, le 1er août 2017.

L'officier, marié et sans enfant, est décoré de l'ordre national du Mérite.

Fait prémonitoire, en décembre 2017, il avait participé à un exercice simulant une tuerie de masse dans un supermarché de la région, selon le quotidien régional La Dépêche du Midi. 

Les politiques rendent un hommage unanime

Sur les réseaux sociaux, le monde politique a tenu à lui rendre hommage, le député socialiste Stéphane Le Foll «salue le courage exceptionnel du lieutenant-colonel».

La députée de La République en marche Barbara Pompili témoigne : «Immense respect pour l’héroïsme du Lieutenant-colonel Arnaud Beltrame que j’ai eu l’honneur de rencontrer au ministère de l’environnement.»

Jean-Christophe Lagarde, député UDI, revient sur le mérité du militaire : «Blessé, il lutte actuellement pour sa vie. A travers lui, remercions les forces de l’ordre et de sécurité, en première ligne pour protéger nos concitoyens.»

Pour la députée des Républicains, Valérie Boyer, avec Arnaud Beltrame, «il y a des héros qui méritent notre respect».

Au moins deux personnes sont mortes lors de la prise d'otages à Trèbes, avant que les forces de l'ordre ne donnent l'assaut et ne tuent l'assaillant. Plus tôt dans la journée, une autre personne avait été exécutée à Carcassonne. Les attaques ont été revendiquées par l'Etat islamique.

Lire aussi : Carcassonne : trois morts dans des attaques, l'assaillant se revendiquant de Daesh a été abattu

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix