Enseignement français à l'étranger : «Il manque 50 à 70 millions d'euros pour une approche sereine»

Enseignement français à l'étranger : «Il manque 50 à 70 millions d'euros pour une approche sereine» © @RT France
Xavier Gonon, président de la Fédération des associations de parents d’élèves des établissements d'enseignement français à l'étranger.

Emmanuel Macron a dévoilé le 21 mars un plan ambitieux pour la francophonie. Pourtant, le budget des établissements français à l’étranger ne sera pas augmenté, comme l'a révélé à RT France Xavier Gonon, président d’une fédération de parents d’élèves.

Les moyens sont-ils suffisants pour développer le rayonnement de la langue française à l'international, comme le souhaite Emmanuel Macron qui a présenté le 21 mars son plan pour la francophonie ? Pour Xavier Gonon, président de la Fédération des associations de parents d’élèves des établissements d'enseignement français à l'étranger (FAPEE), le financement est largement insuffisant.

A l'heure où les lycées français de l'étranger s'inquiètent des coupes budgétaires, Xavier Gonon déplore le peu d'implication du président sur le maintien des moyens qu'il veut mettre à disposition de l'Agence pour l'enseignement français à l'étranger (AEFE).

Sur le plateau de RT France, Xavier Gonon explique que le montant du budget 2017 est maintenu en 2018, bien qu'il ait été largement amputé les années précédentes. Pour lui, «il manque 50 à 70 millions d'euros pour une approche sereine». L'appel «au secteur privé» préconisé par Emmanuel Macron, soit aux parents d'élèves vivant à l'étranger, ne serait pas une solution. Xavier Gonon déplore aussi les suppressions de postes d'enseignants dans les établissements à l'étranger, alors que le président compte y doubler le nombre d'élèves. Le compte n'y est pas, alors que l'enjeu est de diffuser la culture et les valeurs de la France. 

Lire aussi : Président de «start-up nation» entouré d'une «team love», Macron va défendre la francophonie (VIDEO)

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter