Paris : un adolescent de 17 ans conduisait la voiture qui a semé la panique dimanche à la Concorde

Capture d’écran du compte Twitter @jegore69
Capture d’écran du compte Twitter @jegore69

Le conducteur présumé de la voiture qui a percuté le cordon de sécurité déployé place de la Concorde à Paris pour l’arrivée du Tour de France cycliste est un adolescent qui a reconnu être au volant au moment des faits.

Quatre personnes ont été placées en garde à vue par la police judiciaire parisienne après s’être rendues dans l’affaire de la voiture qui a forcé le cordon de sécurité, dimanche, place de la Concorde, contraignant le forces de l’ordre à ouvrir le feu. Elles ont expliqué «avoir été dans la voiture au moment des faits», selon les sources judiciaires.

L’une des quatre, un jeune homme âgé de 17, a reconnu qu’il était au volant du véhicule qui a percuté une autre voiture et, continuant en direction de la place de la Concorde, a forcé un barrage mis en place dans le cadre de l’arrivée de la dernière étape du Tour de France sur les Champs-Elysées. «Les enquêteurs sont en train de procéder à des investigations pour savoir si c’est bien lui qui était au volant», a-t-on rapporté dans les milieux judiciaires.

La carrosserie du véhicule, retrouvé plus tard, comportait des impacts de balles visibles. Selon les témoignages, quatre personnes – deux hommes et deux femmes – avaient quitté la voiture.

Par ailleurs, un autre occupant du véhicule s’est présenté au commissariat en disant qu’il était l’un des occupants du véhicule tandis qu’une femme, blessée au thorax et également suspectée d’avoir été dans la voiture au moment des faits, s’est présentée dans un hôpital des Yvelines pour être prise en charge.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales