Françoise Nyssen estime que Bertrand Cantat a le «droit de vivre sa vie» car «il a payé»

Françoise Nyssen estime que Bertrand Cantat a le «droit de vivre sa vie» car «il a payé» Source: Reuters
Françoise Nyssen, ministre de la Culture

Le ministre de la Culture, Françoise Nyssen, en visite à Tours, a défendu l'artiste Bertrand Cantat. Le chanteur, condamné pour le meurtre de Marie Trintignant en 2003, a dû annuler sa tournée des festivals cet été après une vive polémique.

En déplacement aux Assises du journalisme à Tours le 15 mars, Françoise Nyssen a réagi aux protestations répétées de manifestants exigeant l'annulation des concerts du chanteur Bertrand Cantat.

Interrogée par France Info, la ministre de la Culture estime que Bertrand Cantat a «été jugé» et qu'«il a le droit de vivre sa vie». «Il a payé», a-t-elle ajouté, rappelant que «le ministère de la Culture n'a pas à intervenir sur les programmations [car cela relève de] la liberté de programmation».

L'ancien leader de Noir Désir, condamné en 2004 à huit ans de réclusion pour le meurtre de sa compagne Marie Trintignant, est actuellement en tournée dans toute la France. Les protestations provenant de toutes parts (politiques, collectifs féministes, anonymes sur les réseaux sociaux...) se faisaient de plus en plus vives depuis le retour sur scène du chanteur, qui a débuté le 1er mars à La Rochelle une tournée pour défendre son premier album solo, Amor Fati sorti le 1er décembre.

«J'ai payé la dette à laquelle la justice m'a condamné. J'ai purgé ma peine. Je n'ai pas bénéficié de privilèges. Je souhaite aujourd'hui, au même titre que n'importe quel citoyen, le droit à la réinsertion. Le droit d'exercer mon métier», avait écrit le chanteur le 12 mars sur Facebook. Pris à partie dans plusieurs villes, il a décidé d'annuler ses prestations lors des festivals d'été.

Lire aussi : Bertrand Cantat, américanisation du débat, luttes prioritaires, nos 3 questions à Osez le féminisme!

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter