Rassemblement national, Nouveau front : quel nom pour le FN ? Les paris sont ouverts

Rassemblement national, Nouveau front : quel nom pour le FN ? Les paris sont ouverts© LIONEL BONAVENTURE Source: AFP
Logo du Front national, illustration

Alors que le Front national tient son congrès à Lille les 10 et 11 mars, les militants retiennent leur souffle en attendant que Marine Le Pen annonce le nouveau nom du parti dans son discours de clôture... Ce qui n'empêche pas les spéculations.

Marine Le Pen veut rebaptiser le Front national (FN), parti cofondé par son père en 1972, mais elle conserve le mystère sur sa nouvelle appellation : «Le Front national a changé de nature et il faut que ce changement de nature soit acté par un changement de nom.» Mi-février, elle expliquait également : «Il y a beaucoup de noms qui circulent, mais il y en a un seul qui est dans ma tête.» Fin du suspense, elle doit l'annoncer, le 11 mars, lors de son discours de clôture du Congrès du parti à Lille, avant un vote des militants dans les jours suivants.

Quoi qu'il en soit, c'en est terminé du Front national : trop ancien, trop sulfureux et trop associé à Jean-Marie Le Pen, aux affaires et aux défaites. «Nous sommes un nouveau mouvement qui a vocation à consolider une base», martèle Marine Le Pen, qui a été réélue à la tête du parti lors du Congrès. 

Mais quel nouveau nom ? Florian Philippot devenu président d'un nouveau parti, Les Patriotes, ce terme, autrefois prisé par Marine Le Pen, est désormais banni. Si le mot «national» semble conserver de l'importance aux yeux des militants, le terme «Front» n'a plus, en revanche, les faveurs de la présidente du parti, qui lui trouve une connotation «un peu militaire», comme elle l'avait fait savoir en février.

Le FN pourrait-il dès lors se muer en «Mouvement national» ? L'hypothèse est peu probable, car elle renverrait à Bruno Mégret, qui avait fait sécession du FN à la fin des années 1990 pour créer le «Front national-Mouvement national», devenu Mouvement national républicain. De même, Marine Le Pen a opposé une fin de non-recevoir à Gilbert Collard, qui proposait «Les Nationaux».

Le magazine L'Express semblait savoir en janvier qu'une hypothèse en vogue était «Nouveau front», mais selon plusieurs observateurs, le «Rassemblement national» pourrait l'emporter. Fusion sémantique de Front national et Rassemblement bleu marine, il rappelle par ailleurs le nom du groupe parlementaire frontiste à l'Assemblée nationale entre 1986 et 1988 : «Front national-Rassemblement national.»

30 ans plus tôt, le Rassemblement national avait déjà été le nom d'un parti, alors présidé par l'avocat Jean-Louis Tixier-Vignancour... dont la campagne présidentielle en 1965 avait été dirigée par Jean-Marie Le Pen. Ce dernier a d'ailleurs dit tout le mal qu'il pensait d'un changement de nom du FN, qui s'apparente selon lui à «une trahison» et «un suicide politique».

«Marine, je ne saurais trop te mettre en garde contre le risque que comporte une telle innovation», a prévenu le finaliste de la présidentielle de 2002. «Le nom d'un mouvement c'est aussi en partie sa substance, c'est son âme et on n'a pas le droit de l'effacer», a ajouté celui qui a été déchu de la présidence d'honneur du parti à Lille.

Twitter a bien quelques suggestions...

Moqueurs pour certains, joueurs pour d'autres, les internautes se sont livrés à l'exercice des devinettes. Certains pensent à une bannière bien française en proposant «Les Tricolores».

Plus sobres, d'autres préfèrent croire à une autre hypothèse : «Union nationale».

«Nation française», plus classique, remporte quelques suffrages sur Twitter.

D'autres ont lancé des suggestions plus farfelues, comme «Mouvement liberté patrie», un jeu de mot qui permettrait de reprendre les initiales de la présidente du parti.

Lire aussi : Chantre de l'anti-système ou figure douteuse : la venue de Steve Bannon au congrès du FN fait débat

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Sondage

Selon vous, la mise en demeure de RT France par le CSA est...

Résultats du sondage

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter