«Française de papier» : Nadine Morano donne son avis sur le clash TPMP la Villardière-Diallo

«Française de papier» : Nadine Morano donne son avis sur le clash TPMP la Villardière-Diallo
Nadine Morano en juin 2017, photo ©CHRISTOPHE ARCHAMBAULT / AFP

Le clash entre Rokhaya Diallo et Bernard de la Villardière sur le plateau de Cyril Hanouna a fait vivement réagir Nadine Morano, nommée récemment conseillère auprès de Laurent Wauquiez. Virale, son intervention sur Twitter a relancé la polémique.

Nadine Morano a fait irruption sur Twitter ce 27 février afin de réagir à la prise de bec la veille entre, d'une part, le journaliste-présentateur phare de M6, Bernard de la Villardière, et d'autre part la militante antiraciste Rokhaya Diallo, également habituée des plateaux, passée par Canal+, LCP, Mediapart et depuis 2017, chroniqueuse pour l'émission de Cyril Hanouna Touche pas à mon poste.

«L'intolérance, l'arrogance, la suffisance de la militante Rokhaya Diallo qui combat la culture, les racines de la France et fait la propagande scandaleuse de la régression de la femme avec le hijab», a fulminé Nadine Morano.

Et l'ex-secrétaire d'Etat de Nicolas Sarkozy, devenue récemment conseillère du président des Républicains (LR) Laurent Wauquiez, d'asséner : «Française de papier».

La sémantique choisie n'a pas manqué de faire mouche auprès du député Front national Gilbert Collard, qui a approuvé la sortie de Nadine Morano. «Tout mon soutien à Nadine Morano à propos de son tweet sur Rokhaya Diallo : quel mal y a-t-il, en effet, à dire d'une "écrivaine" qu'elle est une Française de papier ?», a ainsi plaisanté l'avocat-député frontiste du Gard.

Mais Nadine Morano est allée un peu plus loin. Elle a ainsi également retweeté un conseiller de la présidente du FN Marine Le Pen, Jean Messiha, pour qui Rokhaya Diallo est une «pimbêche idéologique [...] pire que Marlène Schiappa, Caroline De Haas et Clémentine Autain réunies».

Rokhaya Diallo s'est également saisi de Twitter pour répondre à l'offensive lancée par Nadine Morano et a tout de suite visé son point jugé le plus faible. «Après la France "pays de race blanche", la délicieuse Nadine Morano me qualifie de "Française de papier". Il semblerait que cette femme qui a pourtant été ministre de la République ne me considère pas comme une vraie Française... Je me demande bien pourquoi», a-t-elle tweeté.

La Licra, association de lutte contre le racisme et l'antisémitisme, a également mis le pied sur le ring, pour déclarer que dans cette affaire, les torts étaient partagés entre Nadine Morano et Rokhaya Diallo. «La tenaille identitaire est à l'oeuvre et dans les deux cas, c'est la République qui est affaiblie», a déploré l'association sur le réseau social à l'oiseau bleu.

Lire aussi : «Oui, nous avons un problème avec l'islam» : Nadine Morano se lâche sur Europe 1

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter