Depardieu : «Les Algériens de Marseille ne pourraient pas se comporter comme ça en Algérie»

Depardieu : «Les Algériens de Marseille ne pourraient pas se comporter comme ça en Algérie»
Gérard Depardieu fait la promotion de la série Marseille au côté de Benoît Magimel en 2016, photo ©Jean-Paul Pelissier/Reuters

Le monstre sacré du cinéma français, affranchi depuis longtemps du politiquement correct, a livré son analyse sur l'immigration algérienne à Marseille. A l'entendre, un peu plus d'autorité parentale serait bienvenue.

Gérard Depardieu était le grand invité de l'émission Quotidien sur TMC le 13 février 2018. Face à un Yann Barthès un peu goguenard, l'acteur français qui a obtenu la citoyenneté russe s'est montré plutôt serein et bavard, abordant plusieurs sujets.

Et c'est ainsi, sautant du coq à l'âne, que Gérard Depardieu et le présentateur en arrivent à aborder la ville de Marseille (où l'acteur a tourné la deuxième saison de la série éponyme de Netlfix), après avoir causé pêle-mêle de Vladimir Poutine et de la colonisation française de l'Algérie.

Jamais vous voyez un Algérien mal se comporter en Algérie parce qu'ils sont vite ramenés par les anciens dans le respect

«En 1830 [au début de la colonisation française], il y avait des sources, de la verdure, du blé des cultures extraordinaires et ça a été saccagé par une bande armée», déclare le célébrissime acteur. «Faut y aller là-bas, [c'est] un pays extraordinaire», dit-il néanmoins.

«Marseille, Paris, s'il fallait choisir ?», interjette ensuite Yann Barthes. «Ah ! Marseille, Marseille, oui», répond alors Gérard Depardieu, regrettant toutefois : « C'est une ville qui a été bousillée par ces connards de politiques.» Et d'ajouter, sur le terrain visiblement des incivilités : «Effectivement, les Algériens qui vivent à Marseille ne pourraient pas se comporter comme [ça] en Algérie.» Et l'acteur de proposer une explication très précise de ce phénomène : «Jamais vous voyez un Algérien mal se comporter en Algérie parce qu'ils sont vite ramenés par les anciens dans le respect». Depardieu, nostalgique d'une éducation «à l'ancienne» ?

Lire aussi : Depardieu : la France est «un Disneyland peuplé d'imbéciles»

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»