L'humoriste Yassine Belattar censuré ? La plupart des salles auraient maintenu la vente des billets

L'humoriste Yassine Belattar censuré ? La plupart des salles auraient maintenu la vente des billets© Capture d'écran YouTube, @TV5MONDE
Yassine Belattar

Le 21 décembre, l'humoriste Yassine Belattar annonçait faire face à l'annulation de ses spectacles dans plusieurs villes, en raison d'une tribune à charge le ciblant dans Marianne. Plusieurs des salles concernées s'étonneraient de cette affirmation.

Yassine Belattar, l'humoriste et animateur sur Radio Nova pris dans une tempête médiatique, en raison notamment d'un article de Marianne le décrivant comme un «vrai danger», subit-il véritablement une vague d'annulations de ses spectacles ?

Dans une publication sur Facebook du 21 décembre, il déclarait : «Certains tourneurs ont décidé de céder à une image sulfureuse dont je suis victime ces dernières semaines à la suite d'un article mensonger.» L'artiste affirmait ainsi devoir renoncer à se produire, à Marseille, Bordeaux ou Nancy.

Or, quatre salles contactées par Libération le 22 décembre confiaient ne pas être au courant de telles annulations. Elles assuraient même continuer à vendre des billets, à l'exception du théâtre Femina de Bordeaux, qui a suspendu ses ventes en attendant de faire la lumière sur cette polémique.

Même son de cloche du côté du site d'Arrêt sur Images, qui rapporte que le théâtre Femina de Bordeaux et l'Eden de Sausheim (Haut-Rhin) affirment «avec une certaine irritation devant le buzz», ne pas être au courant des annulations de spectacles.

«A Marseille, le responsable de la salle où Belattar Yassine est programmé (l'Espace Julien) n'a eu vent d'aucune annulation et les places sont toujours en vente», complète le journaliste de l'AFP François Becker.

«La production "Juste pour rire" m'a parlé d'annulations possibles à cause des tourneurs qui ont des doutes sur ma capacité à remplir les salles. Tout ça, c'est lié à Marianne. Mais on ne peut pas annuler un spectacle qui aura lieu dans 5 mois [à Bordeaux et Marseille], c'est le temps pour acheter les places !», tente d'éclaircir Yassine Belattar, contacté par Libération.

L'article de Marianne auquel l'humoriste fait référence, et qui aurait encouragé des salles de spectacle à le boycotter, est daté du 15 décembre. Dans ce papier, l’hebdomadaire lui reprochait notamment d'entretenir le «déni» de l'islamisme et de tenir un discours de distinction entre les «Blancs» et les «autres».

Lire aussi : Pour Valls, il est «insupportable» que Dieudonné «puisse se produire» et ainsi «gagner de l'argent»

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter