Une application Android «boîte à Venezuela» lancée pour les journalistes à court de questions

Une application Android «boîte à Venezuela» lancée pour les journalistes à court de questions
La boîte à Venezuela

Sur le modèle «boîte à meuh», un internaute a sorti une application «boîte à Venezuela». Il estime, non sans ironie, que les journalistes vont pouvoir ainsi «se reposer lors des interviews» du leader de La France insoumise qui avait lancé l'idée.

Particulièrement imagée, la dernière attaque du leader de la France insoumise Jean-Luc Mélenchon contre les journalistes de L'Emission politique a fait des émules parmi ses partisans. Alors qu'il reprochait aux animateurs de l'avoir mis face à une opposante vénézuélienne, estimant que d'autres sujets auraient été plus intéressant, il avait lancé l'idée de créer «une boîte comme les vaches qui font meuh, Venezuelaaaa» pour les journalistes. Sa proposition a été prise au pied de la lettre par un internaute, qui a mis en service une application gratuite sur le site Google Play à cet effet.

«Les journalistes vont pouvoir se reposer lors des interviews de Jean-Luc Mélenchon», ironise le descriptif de l'application. «Plus besoin de parler, plus besoin de poser de questions, juste à retourner son smartphone, et admirer le député de la 4e circonscription des Bouches-du-Rhône donner une leçon de journalisme à ses interlocuteurs», est-il encore précisé.

Agacé qu'on le renvoie constamment à sa position sur le Venezuela, Jean-Luc Mélenchon avait confié sans ménagement sa frustration sur le plateau de de L'Emission politique sur France 2, le 30 novembre. «Chaque fois que je vais quelque part, je me tape Venezuela. On va faire une boîte comme les vaches qui font meuh, Venezuelaaa. Il y en a ras-le-bol !», avait-il tonné, estimant qu'il s'agissait selon lui d'une méthode pour l'empêcher de s'exprimer sur d'autres sujets.

Suivant ses conseils, ses partisans se sont donc dotés d'un outil ludique pour illustrer le «point Venezuela» lorsqu'il sera atteint dans une conversation.

Lire aussi : Mélenchon veut la création d'un «tribunal professionnel» pour les journalistes

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.