Adrien Quatennens veut régulariser tous les sans-papiers travaillant en France

Adrien Quatennens veut régulariser tous les sans-papiers travaillant en France© PHILIPPE HUGUEN Source: AFP
Le député Adrien Quatennens propose de régulariser tous les sans-papiers travaillant en France

Prenant le contre-pied d'Emmanuel Macron, l'élu Insoumis Adrien Quatennens réplique. Pour lui, tous «ceux qui travaillent sur le territoire français» méritent des papiers. Une idée qui est un «cadeau pour le grand patronat» selon Florian Philippot.

Ce 22 novembre, le député de la France insoumise, Adrien Quatennens a proposé sur RTL de reprendre une mesure phare de la campagne présidentielle de Jean-Luc Mélenchon de 2017. Ainsi, l'élu du Nord propose de régulariser tous les sans-papiers : «En tout cas ceux qui travaillent sur le territoire français [...] ça ne se discute pas.»

Pour Adrien Quatennens, les politiques menées ne traitent pas les causes de la migration économique dues principalement, selon lui, «aux accords commerciaux inégaux», et aux politiques de «libre-échange» : «Personne ne veut migrer. La migration est une souffrance [...] Il faut traiter les causes y compris économiques.»

Adrien Quatennens répond de fait aux propos polémiques d'Emmanuel Macron du 21 novembre. En effet, lors d'une visite aux Restos du coeur, le président français assurait que la France ne pouvait pas accueillir «toute la misère du monde», soulignant qu'il ne pouvait «pas donner des papiers à tous les gens qui n'en ont pas». Face à une jeune femme qui l'interpellait, Emmanuel Macron insistait : «Si vous n'êtes pas en danger, il faut retourner dans votre pays [...] car sinon comment je fais après avec les gens qui sont déjà là [en France] et qui n'arrivent pas avoir un travail ?»

Pour Florian Philippot la proposition d'Adrien Quatennens est «un énorme cadeau pour le patronat»

Si Adrien Quatennens reconnait qu'il pourrait rejoindre la position présidentielle sur l'écueil à «accueillir toute la misère du monde», il regrette qu'Emmanuel Macron se perde dans un sentiment éloigné de toute considération humaniste : 

«Quand les migrants se présentent à nos portes, nous ne pouvons pas nous comporter autrement qu'en êtres humains et les accueillir.»

Des déclarations qui n'ont pas manqué de faire réagir l'ex-mentor du Front national, Florian Philippot. Ce dernier estime sur Twitter qu'Adrien Quatennens fait là «un énorme cadeau au grand patronat, qui a besoin des régularisations qui alimenteront le flux infini de l'immigration clandestine, cette main d'oeuvre pas chère et docile».

Le président des Patriotes fait certainement référence au modèle allemand d'accueil massif des migrants prôné par Angela Merkel en 2016. Le ministère du travail allemand avait notamment annoncé en août 2016 qu'il comptait créer 100 000 emplois à destination des migrants, pour des jobs à moins d'1 euro l'heure

L'idée d'Adrien Quatennens est une antienne pour les soutiens de Jean-Luc Mélenchon. Ce dernier en avait d'ailleurs fait l'un de ses arguments de campagne en 2011, alors qu'il était candidat pour le Front de Gauche pour la campagne présidentielle de 2012

Dans un rapport sur «le recrutement des travailleurs immigrés en France» publié le 20 novembre, l'OCDE (Organisation pour la coopération et le développement économique) évalue à quelques milliers le nombre de sans-papiers régularisés chaque année «pour motif économique» (5.000 en 2015, 6.400 en 2016).

Lire aussi : «Il faut retourner dans votre pays» : interpellé sur les réfugiés, Macron prône la fermeté (VIDEO)

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.