«Il ne s'adresse qu'à la France qui gagne» : Sarkozy trouve Macron «déconnecté»

«Il ne s'adresse qu'à la France qui gagne» : Sarkozy trouve Macron «déconnect黩 LUDOVIC MARIN / AFP
Nicolas Sarkozy entouré du couple présidentiel

«Cela va très mal finir» aurait confié l'ancien président de la République, évoquant le début de quinquennat de son successeur. Pourtant, si Nicolas Sarkozy a ses critiques, les deux hommes n'en entretiendraient pas moins une certaine proximité.

Si Nicolas Sarkozy est relativement proche d'Emmanuel Macron, il n'en reste pas moins critique à l'égard du nouveau chef de l'Etat, selon Le Parisien du 22 octobre.

«Il n'a pas d'emprise sur le pays. Il ne s'adresse qu'à la France qui gagne, pas à celle qui perd. Il est déconnecté», aurait lâché, en privé, Nicolas Sarkozy en évoquant le début de quinquennat du président de la République. «Cela va très mal finir...», estimerait même l'ex-chef de l'Etat. 

Pourtant lui-même adepte du libéralisme, Nicolas Sarkozy trouverait que son successeur va trop loin en ce sens, estimant qu'il existe «un risque d'éruption politique», et ce dans une société «extrêmement violente», toujours selon les confessions de «Sarko» à un proche, rapportées par Le Parisien.

Ces divergences n'empêcheraient pas, pourtant, les deux hommes d'entretenir de bonnes relations. En juillet, Nicolas Sarkozy et son épouse avaient en effet été invités à dîner à l'Elysée. 

Selon le quotidien de la capitale, les ministres de droite du gouvernement Bruno Le Maire et Gérald Darmanin s'entretiendraient par ailleurs régulièrement avec Nicolas Sarkozy, de même que le ministre de l'Intérieur, issu des rangs du PS, Gérard Collomb. 

Lire aussi : Le Parquet national financier assimile les méthodes de Sarkozy à celles d'un «délinquant chevronné»

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.