«Vous achetez du pain de m...» : le coup de gueule d'un boulanger français émeut 400 000 internautes

«Vous achetez du pain de m...» : le coup de gueule d'un boulanger français émeut 400 000 internautes© Capture d'écran Facebook, @Jordan Ayrton Lecestre
Jordan Ayrton Lecestre pendant son coup de gueule contre la boulangerie industrielle.

Plus de 400 000 internautes ont visualisé le coup de gueule d'un artisan boulanger de 23 ans, excédé par l'essor du pain industriel vendu en grande surface ou par des grandes chaînes.

Le coup de gueule d'un jeune artisan boulanger originaire de Monclar-de-Quercy, une petite commune du Tarn-et-Garonne, sur son compte Facebook, a suscité un buzz inattendu et bon nombre de réactions de soutien. Excédé par le comportement de consommateurs faisant la queue en grande surface pour y acheter du pain, le jeune homme s'est filmé avec son téléphone portable dans sa voiture au sortir d'un hypermarché «Super U», pour se livrer à un réquisitoire véhément de plus de trois minutes contre la boulangerie industrielle. 

Pourquoi vous croyez que ça coûte 35 centimes une baguette chez eux ? C'est pas pour rien

«Sur deux personnes qui attendaient derrière moi pour passer à la queue de la caisse, il y avait déjà deux personnes qui achetaient des baguettes, mais juste des baguettes», entame-t-il, avant de se plaindre de la qualité du pain vendu par les grandes enseignes. 

«Vous achetez du pain de merde ! [...] Les baguettes qu'ils font sont des baguettes remplies d’améliorants. Pourquoi vous croyez que ça coûte 35 centimes une baguette chez eux ? C'est pas pour rien», s’exclame-t-il. 

Le jeune homme défend alors sa profession avec une émotion qui a visiblement touché le grand public. Postée le 2 octobre, la vidéo n'a commencé à faire parler d'elle qu'à partir du 6 octobre, après avoir été relayée par la presse. Elle comptabilise à ce jour plus de 400 000 vues, uniquement sur le compte Facebook du boulanger.

Un artisan boulanger ça se lève entre minuit et deux heures du matin, ça c'est un boulanger !

Défendant la baguette de tradition française, le jeune artisan explique que ce label a été créé en 1993 pour valoriser l'artisanat national, ce qui selon lui n'est pas respecté par la grande distribution. «Un artisan boulanger ça se lève entre minuit et 2h du matin, ça c'est un boulanger !», s'emporte-t-il, en comparaison selon lui aux boulangers industriels, utilisant des pains congelés préparés à l'avance, ce qui leur permettrait de se lever à 6h du matin. «Un jour nos petits enfants n'auront plus de boulangers-pâtissiers dans leur village, ça sera fini», se désespère-t-il. 

La consommation de pain est en baisse en France, passant de 150 grammes par habitant et par jour en 2003 à 120 grammes aujourd'hui, selon l'Association nationale de meunerie française, citée par Le Figaro. Toujours selon le quotidien, le marché de la boulangerie industrielle représente 45% du marché du pain, des viennoiseries et pâtisseries en France, pour un chiffre d'affaires annuel de 8,5 milliards d'euros. 

Lire aussi : La France insoumise et Attac vent debout contre la mise en place provisoire du Ceta

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.