Voitures incendiées et tags «Justice pour Yacine» : nuit de violences à Aulnay-sous-Bois (VIDEOS)

Voitures incendiées et tags «Justice pour Yacine» : nuit de violences à Aulnay-sous-Bois (VIDEOS)© Philippe Merle Source: AFP
Voiture incendiée à Vaulx-en-Velin en 2006 (image d'illustration)

Plusieurs véhicules ont été incendiés à Aulnay-sous-Bois, rappelant des incidents similaires survenus une semaine plus tôt. Ces violences seraient liées à la mort d'un jeune homme, ses proches contestant la version donnée par la police.

Une nouvelle nuit de violences a secoué la ville d'Aulnay-sous-Bois (Seine-Saint-Denis) dans la nuit du 30 septembre au 1er octobre, au cours de laquelle plusieurs voitures ont été incendiées.

Des vidéos de ces scènes d'émeutes ont été diffusées sur les réseaux sociaux. On y voit notamment des jeunes lancer des projectiles sur des Autolib et y mettre le feu.

Sur Twitter, les comptes Blocus Infos – groupe qui se présente comme un collectif de reporters indépendants – et La Police Assassine – un collectif dénonçant les bavures policières – affirment que ces violences seraient une réponse au décès d'un certain Yacine, dont les proches contestent la version officielle donnée par la police après autopsie ayant conclu à une overdose.

Le 14 septembre dernier, le corps de Yacine B., 24 ans, avait été découvert dans une cave de la cité où il vivait. L'analyse toxicologique avait conclu à une overdose de cocaïne mais la famille du jeune homme assure qu'il ne touchait pas à cette drogue et réclame une nouvelle autopsie, qui lui est refusée.

Des graffitis réclamant la justice «pour Yacine» sont apparus à Aulnay-sous-Bois dans la nuit du 30 septembre au 1er octobre, inscrits sur des murs ou sur le capot d'une voiture calcinée.

Une vingtaine d'individus avait déjà incendié plusieurs véhicules ainsi qu'une école maternelle à Aulnay-sous-Bois dans la nuit du 24 au 25 septembre, avant de s'en prendre aux forces de l'ordre. Là encore, plusieurs comptes sur les réseaux sociaux liaient ces violences avec l'affaire Yacine.

Lire aussi : Aulnay-sous-Bois : une école et six voitures incendiées après une nuit d'émeute (IMAGES)

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.