LREM voudrait-il «infiltrer» la manifestation de Jean-Luc Mélenchon ?

LREM voudrait-il «infiltrer» la manifestation de Jean-Luc Mélenchon ?© Jean-Paul Pelissier Source: Reuters
Manifestation de la France Insoumise le 12 septembre à Marseille

Selon un journaliste de France 3, un responsable du mouvement politique présidentiel aurait adressé un mail à ses partisans, leur demandant d'infiltrer la marche du 23 septembre organisée par La France Insoumise contre la réforme du Code du travail.

«Emmanuel Macron est le seul légitime à représenter le peuple. Manif du 23/09» : c'est dans un mail au titre explicite qu'un cadre de La République en marche (LREM) aurait suggéré de noyauter la manifestation de La France Insoumise (LFI) organisée le 23 septembre à l'appel de Jean-Luc Mélenchon pour protester contre la réforme du Code du travail.

«Soyons nombreux, samedi [23 septembre]. Balisons le trajet de la manif. Prenons des photos à adresser à [nom d’un responsable local de LREM] qui saura en faire le meilleur usage», peut-on lire dans le message électronique qui aurait été adressé par un cadre de LREM à des responsables locaux du parti présidentiel en Haute-Garonne, selon une information du blog politique de France 3 Midi-Pyrénées

Le journaliste souligne que les adresses mails de l'expéditeur et des destinataires, dont l'identité n'est pas communiquée, sont bien exactes.

Signe de reconnaissance pendant la manifestation

Les militants du parti d'Emmanuel Macron qui répondraient ainsi présents à cette invitation, auraient également reçus pour instruction d'effectuer un signe pour se reconnaître entre eux : lever les quatre doigts de la main «pour rappeler à Jean-Luc Mélenchon qu’il est arrivé 4e à la présidentielle et qu’il n’a aucune légitimité à représenter le peuple». «Faisons ce signal [...] Beaucoup au-delà de nos rangs se reconnaîtrons», proposerait le mystérieux auteur du mail.

«Et n’oublions jamais que pour Mélenchon, la démocratie est le problème, pas la solution», peut-on encore lire dans la fin du courrier électronique, semblant rejoindre les propos du député LREM Sylvain Maillard qui avait récemment accusé La France insoumise de porter «des idées de dictatures».

Le rassemblement organisé à l'appel du leader de La France insoumise, qui pourra notamment compter sur la présence de Benoît Hamon, débute le 23 septembre à 14h place de la Bastille.

La veille, le président de la République avait signé, en direct devant les caméras de télévision, les cinq ordonnances réformant le Code du travail, malgré les manifestations.

Lire aussi : «La démocratie ce n'est pas la rue» : Macron, en chute dans les sondages, déclenche un nouveau tollé

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»